Joseph Parrocel (1646-1704) : dessins du Louvre

Musée du Louvre, du 8 février au 7 mai 2007

Publié le lundi 01 janvier 2007



A l'occasion de la publication d'une monographie sur Joseph Parrocel par Jérôme Delaplanche, le musée du Louvre dévoile le précieux ensemble de dessins qu'il conserve. Si l'artiste est aujourd'hui surtout connu comme peintre de bataille, ce fonds contient un ensemble étonnant de compositions religieuses préparatoires à ses gravures. Il y fait preuve d'une liberté d'écriture sans équivalent dans le dessin français de son temps.


Joseph Parrocel, Jésus endormi au milieu de la tempête avec ses disciplesPierre noire, sanguine, plume et encre brune, Paris, musée du Louvre, D.A.G. Copyright Photo RMN- Thierry Le Mage.
Joseph Parrocel, Jésus endormi au milieu de la tempête avec ses disciples
A l'occasion de la publication d'une monographie sur Joseph Parrocel par Jérôme Delaplanche, le musée du Louvre dévoile le précieux ensemble de dessins qu'il conserve.

Si l'artiste est aujourd'hui surtout connu comme peintre de bataille, ce fonds contient un ensemble étonnant de compositions religieuses préparatoires à ses gravures. Il y fait preuve d'une liberté d'écriture sans équivalent dans le dessin français de son temps.

Le département des Arts graphiques propose de redécouvrir Joseph Parrocel, à travers une soixantaine de feuilles, complétées par des gravures et un tableau de l'artiste.

Formé à l'école italienne, Joseph Parrocel développa une vision héroïque de la peinture de bataille. Cette fougue caractérise son style, guidé par le seul plaisir de l'expressivité de la couleur, fixant dans la matière l'empreinte mouvante et spontanée de son pinceau. Cette inventivité se retrouve dans ses dessins, où il enchevêtre les lignes et mêle les techniques avec une vigueur qui évoque le bouillonnement de la création.

L'exposition permet également d'offrir une approche plus contrastée de celui que l'on a trop longtemps cantonné à la réputation de '' Parrocel des Batailles ''. Cette présentation aborde certains aspects méconnus de son oeuvre, comme son goût pour les sujets champêtres qui a fait voir en lui un précurseur de la scène de genre à la manière de Watteau. Mais c'est surtout le sujet religieux qui constitue l'essentiel de ce parcours, et notamment le cycle exceptionnel de La Vie du Christ. Il semble que ce thème ait fort inspiré Joseph Parrocel, puisque après avoir effectué quelques dessins préparatoires pour l'illustration du Missel de Paris (1685), il n'a de cesse, jusqu'à sa mort, de compléter cette série par de nouvelles compositions. Ces feuilles s'imposent par leur exécution absolument inattendue, d'un style audacieux et d'une prouesse technique remarquable.

Commissaires de l'exposition : Jérôme Delaplanche, Université de Paris IV-Sorbonne, Christophe Leribault et Jean- François Méjanès, conservateurs en chef au département des Arts graphiques, musée du Louvre.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris