Ingres et les Modernes

Montauban, musée Ingres (3 juil. - 4 oct. 2009)

Publié le mardi 14 juillet 2009



Le musée Ingres propose une exposition savante et jubilatoire qui rend hommage à la modernité de Jean-Auguste-Dominique Ingres en réunissant plus de 200 oeuvres venues du monde entier.


Les chefs-d'oeuvre du maître sont placés côte à côte avec ceux, respectueux ou impertinents, d'une centaine d'artistes qu'il a influencés et qui témoignent de sa postérité.

Martial Raysse (né en 1936)Centre Georges-Pompidou, Centre de création industrielle Acrylique, verre, mouche en plastique sur photographie marouflée sur toile © ADAGP Paris 2009
Martial Raysse (né en 1936)
Cette exposition veut suggérer que le regard sur la postérité du maître de Montauban doit rester curieux et dynamique : Ingres lui-même nous invite à mieux apprécier une oeuvre du XXe siècle, alors que celle-ci nous conduit à jeter un regard insolite sur son univers ainsi renouvelé.

Quel meilleur commentaire d'une oeuvre d'art qu'une autre oeuvre d'art ? C'est ce que propose cette manifestation en faisant appel à d'illustres plasticiens de renommée internationale comme Picasso, DalÍ, Robert Rauschenberg, Francis Bacon, David Hockney ou Martial Raysse, tout en accordant une place importante à la jeune scène hexagonale, ainsi qu'à des créateurs reconnus d'origine allemande, anglaise, belge, brésilienne, colombienne, danoise, espagnole, islandaise, italienne, japonaise, libanaise, péruvienne, polonaise, roumaine, russe, soudanaise, suédoise, yougoslave.

Parmi les artistes vivants, toutes les générations sont réunies et les techniques les plus diverses sont sollicitées : peinture, dessin, sculpture, photographie, gravure, collage, création assistée par ordinateur, vidéo, installation in situ, art interactif, street art ou performance.

Pour mener à bien ce projet, quelque 115 collections publiques ou privées ont été sollicitées dans une douzaine de pays répartis sur trois continents : Europe (y compris Russie), Amérique du Nord et Asie (Corée, Japon).

Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780 - 1867)La Petite Baigneuse, dite L'Intérieur de Harem, 1828 Paris, musée du Louvre © RMN/ René-Gabriel Ojéda
Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780 - 1867)
" Se revendiquant « révolutionnaire » à une époque où la notion d'avant-garde n'existait pas, il avait une vision ambitieuse de ce qu'il voulait apporter à l'art : un regard vivant sur le passé. D'où cette accumulation de milliers de documents graphiques, gravures, calques, dessins et photographies conservés en son musée de Montauban, dans des dizaines de cartons et d'albums. Ce fonds révèle l'étendue de sa culture visuelle : Raphaël, l'Antiquité gréco-romaine, l'Égypte, les Étrusques, le Moyen Âge, Byzance, Poussin, Watteau, les grands et les petits maîtres français, italiens, allemands, suisses, espagnols, l'Orient. bref, tout l'univers plastique connu au XIXe siècle l'intéresse. Ingres a tant « vu » avant, tant ingéré, tant digéré qu'il peut, à son tour, « peindre la peinture », selon le mot célèbre de Picasso, d'où ce dialogue possible et constant avec les Modernes pour lesquels il représente la figure emblématique du « Peintre ». " A partir du texte de Florence Viguier-Dutheil pour le catalogue de l'exposition

L'exposition dépasse les salles du musée et envahit la ville : sur la façade de la cathédrale (Ernest Pignon-Ernest), dans les rues (Invader et Miss.Tic), sur le monument à Ingres d'Étex « customisé » par les étudiants de l'IUP d'arts appliqués de Montauban et sur les flancs des bus en ville...

Commissariat d'exposition : Jean-Pierre Cuzin, conservateur général du Patrimoine, adjoint au directeur général de l'INHA; Dimitri Salmon, collaborateur scientifique de conservation au département des Peintures du musée du Louvre ; Florence Viguier-Dutheil, conservateur du Patrimoine, directrice du musée Ingres, Montauban.

Informations pratiques

 Musée Ingres - 19, rue de I'Hôtel de ville - 82000 Montauban

 Tel : + 33 (0)5 63 22 12 91

 Parking: gratuit sur les berges du Tarn, au pied du musée Ingres

 Horaires : Ouvert au public tous les jours de 10h à 18h

 Tarif : 7 €, tarif réduit : 3.5 € gratuité pour les moins de 18 ans, pour les étudiants jusqu'à 26 ans sur présentation de leur carte et pour tout le monde le premier dimanche de chaque mois. Le billet donne accès aux collections permanentes du musée.

- Catalogue d'exposition : Ingres et les Modernes, éditions Somogy.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions