Hippolyte et Paul Flandrin : paysages et portraits

Nantes, Musée des Beaux-arts (2 février - 7 mai 2007)

Publié le mardi 20 mars 2007



Témoignant de la relation qui unissait les deux frères Flandrin et de leur personnalité respective, soixante-dix oeuvres, tableaux et dessins, retracent les grandes étapes de leur carrière parallèle : la période de jeunesse alors qu'ils étaient élèves d'Ingres, le séjour à Rome, le retour à Paris.


flandrin.jpgCette exposition aborde l'oeuvre d'Hippolyte et Paul Flandrin dans une perspective nouvelle en mettant l'accent sur la relation particulière qui unissait les deux frères, afin d'éclairer leur proximité et leur différence en particulier à partir du thème du portrait.

La gloire d'Hippolyte a quelque peu laissé dans l'ombre l'oeuvre de Paul qui apparaît aujourd'hui comme un acteur important de cette double oeuvre. Cette exposition tente d'analyser, les rôles particuliers que les deux frères jouèrent auprès de leur maître, Ingres, dont ils fréquentèrent très jeunes l'atelier. Avec cette exposition les portraits d'Hippolyte, les paysages de Paul confirment leur place dans l'histoire de l'art.

La précédente manifestation d'importance sur les artistes remonte à 1984, au Musée du Luxembourg, à Paris et au Musée des Beaux-Arts à Lyon. Il s'agissait alors de la mise à l'honneur les trois frères Flandrin : Auguste, Hippolyte et Paul, peintres méconnus, voire inconnus, pour une grande partie du public français.

Depuis lors, la recherche sur l'époque de Ingres et de son école a considérablement évolué. De nombreuses oeuvres des Flandrin sont entrées dans les musées français, et d'autres sont apparues sur le marché de l'art, offrant un panorama inédit de leur corpus.

L'exposition conçue par le Musée des Beaux-arts de Nantes n'inclut pas l'oeuvre d'Auguste mais resserre le propos autour des carrières parallèles d'Hippolyte et Paul : pour porter un nouveau regard sur ces deux artistes et la relation qui liait ces deux frères. L'exposition se concentre sur l'aspect séculier de leur oeuvre.

Portraits, paysages, sujets historiques et même quelques scènes de genre ponctuent ce double parcours qui va de la tradition néoclassique aux débuts de l'Ecole de Barbizon. L'exposition retrace les grandes étapes des carrières des deux frères : la période de jeunesse alors qu'ils sont élèves d'Ingres, le séjour à Rome, le retour à Paris, puis Paul après la mort de son frère Hippolyte.

Musée des Beaux Arts de Nantes, 10 rue Georges Clemenceau.
Ouvert de 10h à 18h sauf mardi et jours fériés. Nocturne le jeudi jusqu'à 20h.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions