Exposition Les désastres de la guerre 1800-2014 - Musée Louvre-Lens

Une exposition présentée au musée Louvre-Lens (28 mai - 6 octobre 2014)

Publié le mercredi 03 septembre 2014



"Longtemps, la guerre fit non seulement partie de l'histoire des sociétés mais elle semblait en assurer l'ordre, les fièvres nécessaires, la violence autorisée, ritualisée, glorifiée. Même si l'on n'aimait déjà pas ses conséquences et même si la peinture faisait allusion à ses désastres sans y insister, elle s'inscrivait avant tout dans un cycle d'héroïsation". Extrait du catalogue, Laurence Bertrand Dorléac.


guerre1.jpgPaul Delaroche. Napoléon abdiquant à Fontainebleau, 1840 (c) Paris, Musée de l'armée
L'exposition montre comment les artistes ont contribué au mouvement de désenchantement face à la guerre, qui s'amorce au début du 19e siècle, lors des campagnes napoléoniennes.

Depuis toujours placée au centre des valeurs de la société, la guerre perçue comme
épisode nécessaire et inévitable allait de moins en moins faire consensus.

guerre2.jpgMarcel Gromaire. La Guerre, 1925 (c) Musée d'Art moderne de la Ville de Paris
En 12 séquences, l'exposition pose les jalons majeurs de cette histoire méconnue, à travers une vingtaine de conflits, et notamment ces guerres particulièrement marquantes, par leur ampleur meurtrière et traumatique, que furent les guerres napoléoniennes (1803-1815), la Grande Guerre (1914-1918), la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) et la Guerre du Vietnam (1954-1975).

Organisée de manière chronologique, l'exposition établit des tournants visuels mais aussi des correspondances par-delà les événements.

Au-delà des non-dits et de la propagande toujours plus sophistiquée qui exalte la guerre, les artistes explorent le pire, hideux et fascinant. Ils participent du mouvement des sensibilités, souvent en les précédant.

Sur 1800 m², l'exposition rassemble 450 oeuvres sur tous les supports : peinture,
sculpture, dessin, gravure, photographie, cinéma, vidéo, image d'Epinal, presse,
affiche, objet, etc.

Près de 200 artistes sont représentés, parmi lesquels Géricault, Goya, Daumier, Dix, Vallotton, Léger, Capa, Picasso, Richter, Villeglé, Erro, Combas ou Pei-Ming.

Informations pratiques :

 Exposition Les désastres de la guerre 1800-2014, jusqu'au 6 octobre 2014.

 Louvre-Lens : Accès par la rue Paul Bert ou par la rue Georges Bernanos, Lens

 Le musée est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 18h (accueil des groupes dès 9h). Nocturne jusque 22h le premier vendredi du mois, de septembre à juin.

 Tarif : Grande Galerie et Pavillon de verre : entrée gratuite jusque fin 2013.

 Tarif : Galerie d'Exposition Temporaire : Tarif plein : 9 € / Tarif réduit : 8 €.

- Catalogue d'exposition Les désastres de la guerre 1800-2014 , éd. Louvre-Lens / Somogy

Commissariat d'exposition : Laurence Bertrand Dorléac, historienne de l'art, professeur à Sciences Po. Avec la collaboration de Marie-Laure Bernadac, conservatrice générale du patrimoine, et Dominique de Font-Réaulx, conservatrice en chef du patrimoine, directrice du Musée national Eugène Delacroix.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions