Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Exposition La peinture en Lombardie au XVIIe siècle, La violence des passions et l'idéal de beauté - Musée des Beaux-Arts d'Ajaccio - Expositions en régions- DessinOriginal.com

Exposition La peinture en Lombardie au XVIIe siècle, La violence des passions et l'idéal de beauté - Musée des Beaux-Arts d'Ajaccio

Une exposition présentée au Palais Fesch - Musée des Beaux-Arts d'Ajaccio (27 juin - 29 septembre 2014)

Publié le jeudi 28 août 2014



De la formation des grands maniéristes lombards du début du XVIIe siècle aux dernières années du Baroque lombard, l'exposition plonge le spectateur dans l'histoire de cette peinture où se côtoient réalisme, violence et beauté.


lombardie-2_copie.jpgJupiter et Io, Andrea Lanzani (c) Collection particulière
L'exposition présente les protagonistes les plus importants de l'école picturale lombarde.

Les oeuvres datant des premières décennies du siècle se caractérisent par un langage d'une intensité dramatique spectaculaire, influencé par la ferveur religieuse des deux célèbres archevêques de la famille Borromée, Charles et son cousin Frédéric.

Les interprètes de cette époque sont surtout Cerano, Morazzone, Tanzio da Varallo et Francesco Cairo à ses débuts. Tous sont des artistes aux accents expressifs, exacerbés et visionnaires, dans les oeuvres desquels sont évoqués les événements liés aux deux terribles épidémies de peste qui marquèrent le destin de la Lombardie entre 1576 et 1630.

lombardie-3_copie.jpgAnnonciation, Daniele Crespi (c) Aix-en-Provence, musée Granet
Ces problématiques furent déjà étudiées au moment de l'exposition fondamentale Il Seicento lombardo, tenue à Milan en 1973. Néanmoins les études menées plus récemment, en particulier par les deux commissaires de l'exposition, ont mis à jour un courant différent, porté par Giulio Cesare Procaccini, peintre bolonais installé à Milan, et Daniele Crespi.

Celui-ci oppose, aux tons sombres, un langage apaisé et séduisant à la recherche d'une beauté idéalisée par les modèles de Corrège et Parmesan.
Jamais valorisée à sa juste mesure,cette « seconde identité » du XVIIe siècle lombard permet pour la première fois d'avoir un regard complet sur les grandes étapes de cette école figurative, grâce aux oeuvres gracieuses et sensuelles des frères Nuvolone, de Giovan Battista Discepoli, de Johann Christoph Storer, d'Andrea Lanzani et de Legnanino.

Informations pratiques :

 Exposition La peinture en Lombardie au XVIIe siècle, La violence des passions et l'idéal de beauté, jusqu'au 29 septembre 2014.

 Palais Fesch musée des beaux-arts : 50, rue Fesch - 20 000 Ajaccio

 Plein tarif : 8€, tarif réduit : 5€

 Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h30 à 18h. Les jeudis, vendredis et dimanches de 12h à 18h.

 Catalogue d'exposition La peinture en Lombardie au XVIIe siècle, éd. Silvana

Commissaires de l'exposition : Francesco Frangi, et Alessandro Morandotti


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions