Exposition Kupka. Pionnier de l'abstraction - Grand Palais, Paris

Une exposition présentée au Grand Palais, Galeries nationales, Paris (21 mars - 30 juillet 2018)

Publié le mardi 20 mars 2018



Cette remarquable rétrospective, consacrée à František Kupka (1871-1957), couvre l'ensemble de l'oeuvre de l'artiste, depuis ses débuts marqués par le symbolisme, son passage à l'abstraction dont il fut l'un des principaux acteurs, jusqu'à ses dernières réalisations dans les années cinquante.


Kupka est l'une des figures les plus importantes de l'abstraction qui émerge au début du XXe siècle. Mais son oeuvre, très personnelle, ne s'arrête pas au seul rejet de la représentation traditionnelle. Elle fait remonter une histoire de l'abstraction qui prend sa source dans le symbolisme viennois nourri d'un héritage spirituel et philosophique propre à l'Europe Centrale.

Cette abstraction s'impose comme une poétique moderne de la couleur, curieuse de l'évolution scientifique et technique qui ouvre le regard vers l'inconnu, sur le monde cosmique et organique.

kup3.jpgFrantišek Kupka. Amorpha, fugue à deux couleurs, 1912. Národní galerie v Praze, National Gallery in Prague © Adagp, Paris 2018
L'exposition qui retrace toute la carrière de Kupka, de la fin du XIXe siècle jusqu'à l'après-guerre, permet de comprendre les étapes de cette transformation.

Le parcours à la fois chronologique et thématique, rassemble 300 oeuvres au peintures, dessins, gravures, manuscrits, journaux, livres illustrés, photographies et films au déployées en cinq sections : Chercher sa voie ; Un nouveau départ ; Inventions et classifications ; Réminiscences et synthèses ; et enfin Ultimes renouvellements.

L'accent est mis sur les moments-clés de la période créatrice de Kupka, les chefs-d'oeuvre symbolistes et les premiers portraits expressionnistes parisiens, son passage à l'abstraction en 1912, le cycle des peintures organiques saturées de couleurs, l'abstraction géométrique finale tout en évoquant des épisodes moins connus comme la période dite « machiniste » à la fin des années vingt.

L'exposition met également en valeur la personnalité riche et singulière de František Kupka, habité par une quête existentielle et souligne son intérêt pour la philosophie, les cultures anciennes et orientales, les religions, la poésie ou encore la science.

Informations pratiques :

Exposition Kupka. Pionnier de l'abstraction, jusqu'au 30 juillet 2018.

Galeries nationales du Grand-Palais, entrée Clémenceau : 3, avenue du Général Eisenhower - Paris 8e

Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 20h, les mercredis, vendredis et samedis jusqu'à 22h. Fermeture les lundi 1er mai et vendredi 14 juillet.

Plein tarif : 14 € Tarif réduit : 10 €

Accès Métro : lignes 1, 9 et 13 : stations Champs-Elysées-Clemenceau (lignes 1-13) ou Franklin-Roosevelt (lignes 1-9). Bus : lignes 28, 32, 42, 72, 73, 80, 83, 93.

Catalogue d'exposition Kupka. Pionnier de l'abstraction, éd. RMN-Grand Palais

Commissariat d'exposition : Brigitte Leal, conservatrice générale, directrice adjointe chargée des collections du Musée national d'art moderne - Centre Pompidou ; Markéta Theinhardt, historienne de l'art, Sorbonne Université, et Pierre Brullé, historien de l'art.
scénographie : Véronique Dollfus:


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris