Exposition Jasper Johns - Royal Academy, Londres

Une exposition présentée à la Royal Academy, Londres (23 septembre - 10 décembre 2017)

Publié le lundi 16 octobre 2017



Jasper Johns, un des artistes les plus significatifs et influents des XXe et XXIe siècles, est connu pour ses images iconiques de drapeaux, cibles, numéros, cartes et ampoules.


jasp1.jpgJasper Johns, Target, 1961 (c) The Art Institute of Chicago
Jasper Johns occupe une position centrale dans l'art contemporain américain depuis son arrivée à New York dans les années 1950.

L'exposition couvre plus de 60 ans, des débuts de sa carrière de Johns à l'époque actuelle, rassemblant des oeuvres d'art qui ont rarement l'occasion de quitter les collections internationales publiques et privées.

Dès 1955, le recours à des motifs familiers et accessibles l'amène à établir un nouveau vocabulaire dans la peinture. Par sa manière d'utiliser l'iconographie et de s'approprier les objets et les symboles, il projette le quotidien dans l'inconnu, avec un succès auquel contribuent les textures complexes de ses oeuvres.

jasp2.jpgJasper Johns, Ventriloquist, 1983 (c) Museum of Fine Arts, Houston
L'exposition révèle les continuités et les changements qui ont marqué les six dernières décennies, de même que la curiosité et le goût de l'expérimentation que Johns continue à déployer dans sa pratique actuelle.

Au cours des années 1960, il ajoute à ses oeuvres des objets provenant de son atelier, des empreintes corporelles et des moulages de la figure humaine. À la même époque, il commence à s'intéresser à l'estampe, au point d'être considéré comme un des plus remarquables créateurs d'estampes actuels.

Ses oeuvres des années 1970 sont dominées par un motif abstrait, les "crosshatchings" ou hachures croisées. Durant les années 1980, il introduit une variété d'images en rapport avec les ambiguïtés de la perception et des thèmes intemporels comme le souvenir, la sexualité et la contemplation de la finitude.

Simultanément, Johns incorpore dans ses oeuvres des calques et des détails empruntés à d'autres artistes, comme Matthias Grünewald, Pablo Picasso et Edvard Munch. Ses oeuvres des années 1990 misent sur la complexité croissante des thèmes et des références et, dès le début des années 2000, il se lance dans la série Catenary, épurée et plus conceptuelle, qui prouve, à l'instar d'autres oeuvres récentes comme 5 Postcards et Regrets, la productivité et la vitalité débordante de cette phase de sa carrière.

L'exposition et le catalogue, organisées par thèmes, englobent l'ensemble des matériaux, motifs et techniques de Johns, y compris son utilisation unique de l'encaustique (cire d'abeille chauffée) et des collages dans ses tableaux, et les innovations qu'il a apportées à la sculpture et aux arts graphiques en développant les possibilités des médiums traditionnels.

Informations pratiques :

Royal Academy of Arts : Burlington House, Piccadilly, London W1J 0BD Londres (Angleterre)

Tarif plein £17 ; gratuité pour les enfants de - de 16 ans.

Ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00 (ldernière entrée 17h30). Nocturnes les vendredis jusqu'à 22h00.

Catalogue de l'exposition Jasper Johns, éd. Fonds Mercator.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions Internationales

Voir tous les articles de la rubrique Expositions Internationales