Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Exposition Gérard Vulliamy, les dessins surréalistes 1930 - 1947 - Expositions en régions- DessinOriginal.com

Exposition Gérard Vulliamy, les dessins surréalistes 1930 - 1947

Une exposition présentée au musée des Beaux-arts de Besançon (10 décembre 2011 - 2 avril 2012)

Publié le vendredi 02 mars 2012



L'exposition révèle la richesse et la diversité de l'oeuvre de Gérard Vulliamy, représentative des mouvements Abstraction-Création, du Surréalisme et de l'Abstraction lyrique.


Gérard Vulliamy1936 Crayon bleu sur papier Etude pour Le Cheval de Troie (détail) (collection particulière) © ADAGP
Gérard Vulliamy
L'oeuvre originale de Gérard Vulliamy, aujourd'hui méconnue alors même qu'il fut représenté par les plus grandes galeries de son époque (galeries Pierre, Jeanne Bucher et Denise René), est à redécouvrir à travers cette exposition et sa monographie récemment publiée.

Ce peintre français d'origine suisse, ancien élève d'André Lhote, peint ses premières compositions abstraites en 1932. Gérard Vulliamy intègre d'abord le mouvement «Abstraction-Création» d'Auguste Herbin, Jacques Villon, Jean Hélion, Anatole Jakovsky...

Les dessins de cette période montrent son intérêt pour l'art nègre (masques, personnages fantastiques, formes organiques peuplent ses compositions). Il collabore d'ailleurs en 1933 à l'exposition « Dakar-Djibouti » au musée de l'Homme à Paris, avec Michel Leiris et Marcel Griaule.

Outre l'art nègre, Vulliamy se passionne pour les primitifs italiens, et étudie au laboratoire
d'analyses du musée du Louvre les techniques de préparation des panneaux de bois et
la méthode des glacis qu'utilisaient les peintres de la Renaissance, notamment Léonard de Vinci.

Gérard Vulliamy1938 Le Sphinx, Fusain et pastel sur papier miteinte (collection particulière) © ADAGP
Gérard Vulliamy
Gérard Vulliamy évolue ensuite vers un surréalisme tumultueux, développant un univers fantastique dans la lignée d'un Jérôme Bosch. Cette évolution de l'art de Gérard Vulliamy se précise vers 1934 et culmine avec Le cheval de Troie (1937), présenté dans cette exposition, qui demeure un jalon majeur pour la peinture surréaliste de cette époque.

Proche de Paul Eluard (dont il va devenir le gendre), il participe à l'Exposition internationale du Surréalisme de 1938 puis en 1941 à la fondation du groupe La main à plume.

Ses dessins mêlent le fusain, la mine de plomb, le pastel, l'encre, l'huile, dans un geste à la fois très précis et très libre. Le parcours de visite dévoile de grands dessins qui sont des oeuvres à part entière, achevées et autonomes, comme Le sphinx (1938), Lʼinaccessible et glaciale Joconde (1938) ou Le dégel des frontières (1941), travaillés au pastel et au fusain, mais aussi de nombreux dessins préparatoires à ses peintures sur bois.

Après 1945, il s'oriente vers des compositions informelles, préludes à un retour à l'abstraction formelle en 1948 puis « rayonniste » au début des années 50.

Gérard Vulliamy1941 Le dégel des frontières, Sanguine sur papier (collection particulière) © ADAGP
Gérard Vulliamy
Son oeuvre est alors pleinement reconnue, et fait l'objet de nombreuses expositions, notamment dans les galeries parisiennes les plus influentes de l'époque, Jeanne Bucher ou Denise René. L'exposition montre précisément ce passage du surréalisme à l'abstraction à travers deux dessins relatifs à La violoniste.

En décembre 1946, l'artiste participe à l'exposition « L'Imaginaire » à la Galerie du Luxembourg. Organisée par le jeune peintre Georges Mathieu, elle signe les débuts officiels du mouvement de l'Abstraction lyrique. C'est une période où Vulliamy fréquente beaucoup Picasso, l'accompagnant à Vallauris pour faire de la poterie.

Cette section du parcours met également en lumière une belle série de dessins originaux réalisés en 1945 par Vulliamy pour Le lit, la table de Paul Eluard, peuplés de figures anthropomorphes marquées par l'influence de Picasso.

A l'occasion de la publication par la Réunion des Musées Nationaux d'une importante monographie consacrée à Gérard Vulliamy, cette exposition présente une centaine de ses oeuvres sur papier (dessins, gravures et illustrations).

gerard3.gif Informations pratiques :

 Exposition Gérard Vulliamy, les dessins surréalistes 1930 - 1947, jusqu'au 2 avril 2012.

 Musée des Beaux-arts et d'Archéologie de Besançon : 1 place de la Révolution (place du marché) - Besançon.

 Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9h30 à 12h et de 14h à 18h. Le samedi et dimanche : 9h30 - 18h.

 Plein tarif : 5 euros, demi-tarif : 2.5 euros. Gratuité tous les dimanches et les jours fériés, tarif réduit le samedi de 14h à 18h.

 Monographie Gérard Vulliamy, éd. RMN


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions

Vos annonces
Mots clés