Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Exposition Alina Szapocznikow - Du dessin à la sculpture, au Centre Pompidou, Paris - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

Exposition Alina Szapocznikow - Du dessin à la sculpture, au Centre Pompidou, Paris

Une exposition présentée au Centre Pompidou, Paris (27 février au 20 mai 2013)

Publié le jeudi 04 avril 2013



Le Centre Pompidou consacre une rétrospective à l'oeuvre graphique du sculpteur Alina Szapocznikow. Juive polonaise, l'histoire d'Alina Szapocznikow est liée à son art, entre mémoire et traumatisme. Ses sculptures comme ses oeuvres sur papier prennent le corps humain, et notamment son propre corps, comme sujet de prédilection.


alina_1.jpgSans titre, vers 1961. Lithographie sur papier. Don de la galerie Loevenbruck et de Piotr Stanislawski, 2012 © Centre Pompidou, MNAM-CCI/ Philippe Migeat /Dist. RMN-GP © Adagp, Paris
La rétrospective du Centre Pompidou offre une sélection de cent oeuvres sur papier complétée par un ensemble de neuf sculptures.

Juive polonaise, l'histoire d'Alina Szapocznikow est liée à son art, entre mémoire et traumatisme.

Internée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Alina est adolescente lorsqu'elle travaille dans les camps comme infirmière auprès de sa mère, médecin. À la fin de la guerre, elle se rend à Prague où elle s'initie à la sculpture auprès de Josef Wagner puis, en 1947, choisit Paris et son École des beaux-arts pour poursuivre ses études.

Son retour en Pologne, en 1951, marque le début de sa carrière officielle. Après avoir représenté la Pologne à la Biennale de Venise en 1962, Alina Szapocznikow quitte à nouveau le pays pour la France.

C'est à Paris que son oeuvre s'épanouit véritablement. L'artiste expérimente de nouveaux matériaux, mousses polyuréthane et résines polyester. Elle démembre le corps humain - son propre corps - qui devient son sujet privilégié.

alina-2.jpgSein en chiffon vert (Fétiche II) de la série : Fétiches, 1970 - 1971. Courtesy Estate Alina Szapocznikow / Piotr Stanislawski / Galerie Loevenbruck, Paris © Adagp, Paris. Photo Fabrice Gousset
Au début de l'année 1969, Alina Szapocznikow est atteinte d'un cancer du sein. Avant sa disparition, en 1973, s'ouvre alors une période de création intense à laquelle appartient la série d'une dizaine de Fétiches, réalisés à l'aide de moulages de fragments corporels et d'objets trouvés.

Ses sculptures comme ses oeuvres sur papier prennent le corps humain, et notamment son propre corps, comme sujet de prédilection.

S'ouvrant sur des dessins du début de sa carrière, l'exposition se concentre essentiellement sur la période parisienne où les formes organiques et sculpturales, les expérimentations techniques donnent naissance à des oeuvres graphiques de très grande qualité. Une dernière séquence de l'exposition (1969-1973) voit apparaître la couleur dans un univers plus onirique, évoquant le surréalisme.

Son oeuvre graphique atteste de la vitalité du langage de cette artiste qui est sans conteste la plus importante redécouverte de ce début de siècle.

Informations pratiques :

 Exposition Alina Szapocznikow - Du dessin à la sculpture, jusqu'au 20 mai 2013

 Centre Pompidou, Place Georges Pompidou - Paris 4e. Galerie d'Art graphique, NIVEAU 4

 Accès métro : Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet / RER : Châtelet /Les Halles

 Horaires : Tous les jours de 11h à 21h, sauf le mardi. Nocturnes jusqu'à 23h les vendredis et samedis (dernière entrée à 22h).

 Tarif Musée & expositions : 11 à 13 € selon période, tarif réduit : 9 à 10 €

 Catalogue d'exposition : Alina Szapocznikow - Du dessin à la sculpture, éd. Centre Pompidou


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris