Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Exposition Albert Besnard (1849-1934), modernités Belle Epoque - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

Exposition Albert Besnard (1849-1934), modernités Belle Epoque

Une exposition présentée au Musée du Petit-Palais, Paris (25 octobre 2016 - 2 janvier 2017)

Publié le mardi 15 novembre 2016



Une rétrospective consacrée à Albert Besnard, gloire de la peinture française de la Belle Époque.


besnard-v.jpgCatalogue d’exposition Albert Besnard
On imagine mal aujourd'hui la place essentielle tenue par Albert Besnard sur la scène artistique parisienne et européenne à la fin du XIXe siècle et jusque dans les années 1920.

Cette rétrospective remet à l'honneur un artiste qui était vu dans les années 1880 comme un des seuls peintres pouvant rivaliser avec les impressionnistes.

Il était celui qui continuait la grande tradition décorative de Puvis de Chavannes, mais qui osait un symbolisme à la fois fantastique et scientifique, totalement inédit au tournant de 1900.

Le parcours offre plusieurs thématiques qui mettent en relief les audaces colorées du peintre, la fantaisie poétique du graveur et la délicatesse du pastelliste. Toutes expliquent la manière dont Besnard participa aux « modernités » de son temps.

besnard_feerie_intime.jpgAlbert Besnard. Féérie intime, 1901. (c) Collection Lucile Audouy, Paris
Décorateur des édifices de la IIIe République, portraitiste des figures les plus célèbres du Paris littéraire et mondain, pastelliste hors pair et graveur inspiré, Albert Besnard fut un des artistes les plus importants de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Son importance tient moins à son exceptionnelle carrière officielle (il dirigea la Villa Médicis de 1913 à 1921, l'École des Beaux-Arts de 1922 à 1932 et fut reçu à l'Académie française en 1924) qu'à son art et à sa place dans le monde artistique de son époque. Dans les années 1880, il fut un de ceux qui orientèrent dans une autre direction la peinture dans une mouvance symboliste très personnelle, qui s'imposa vers 1900 et inspira nombre de jeunes artistes.

Besnard fut aussi un orientaliste, dont les audaces colorées renouvelèrent la manière dans les années 1910. Il fut un graveur impressionnant, qui pratiqua la technique de l'eau-forte presque quotidiennement. Il l'utilisa comme une sorte de journal intime à qui il confia son angoisse de la mort, mais aussi une vision de la vie, qui n'exclut pas les images heureuses de sa vie familiale.

Informations pratiques :

 Exposition Albert Besnard (1849-1934), modernités Belle Epoque, jusqu'au 2 octobre 2016

 Petit Palais musée des Beaux-arts de la ville de Paris, Avenue Winston Churchill au Paris (8e)

 Ouvert tous les jours de 10 à 18h, sauf les lundis et jours fériés. Nocturne le vendredi jusqu'à 21h.

 Tarif plein : 10 euros, tarif réduit : 7 euros. Gratuit jusqu'à 17 ans

 [Catalogue de l'exposition Albert Besnard (1849-1934), modernités Belle Epoque, éd. Somogy

 >https://www.dessinoriginal.com/fr/catalogue-d-exposition/7739-catalogue-albert-besnard-1849-1934-modernites-belle-epoque-9782757210895.html?search_query=Albert+Besnard+%281849-1934%29%2C+modernites+Belle+Epoque&results=1]

Commissariat d'exposition : Chantal Beauvalot, Professeur de philosophie honoraire. Stéphanie Cantarutti, Conservateur du Patrimoine au musée du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris. Christine Gouzi, Maître de conférences à l'université de Paris-Sorbonne, membre du Centre de recherche CNRS André Chastel, spécialiste de l'art du XVIIIe siècle et de l'art au tournant de 1900. Christophe Leribault, Directeur du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris. William Saadé, Conservateur en chef honoraire du patrimoine et conseiller scientifique du Palais Lumière d'Évian.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris

Vos annonces
Mots clés