Lettre d'information

Les Peintres roumains et la France (1834-1939)

Peinture roumaine - Editions In Fine - Cartonnée contrecollée - 200 pages - Textes en Français - Publié en 2019

« Paris est un immense atelier », proclame Alphonse de Lamartine. Après des débuts discrets à l’Exposition universelle de 1867, la Roumanie se fait remarquer, quelques années plus tard, sur la scène artistique parisienne où ses peintres viennent se former à l’École des beaux-arts ou à l’académie Julian, et où ses mécènes soutiennent des artistes comme Renoir ou Monet.

> Feuilletez l'ouvrage

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

39,81 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782902302130
Artiste-Genre Peinture roumaine
Auteur(s) Gabriel Badea-Päun
Editeur(s) In Fine
Format Cartonnée contrecollée
Nb. de pages 200
Langue Français
Dimensions 280 x 220
Technique(s) Illustrations : 170
Date parution 2019

Des Bords de la mer en Bretagne de Nicolae Grigorescu au Pont-Neuf de Theodor Pallady, en passant par le Premier Atelier à Paris de Theodor Aman, ce livre nous emmène à la rencontre de ces peintres qui, du milieu du XIXe siècle à celui du XXe siècle, ont été inspirés tant par leur pays d’accueil, la France, que par leur terre natale, la Roumanie.

Gabriel Badea-Päun est docteur en histoire de l’art (Paris IV-Sorbonne). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Portraits de société, publié en 2007 et couronné par le prix du Cercle Montherlant-Académie des beaux-arts en 2008, et Le Style Second Empire – Architecture, décors et art de vivre, paru en 2009 et lauréat du prix de la Fondation Napoléon 2010.
Auteurs

Sommaire

Avant-propos
Introduction
– L’Exposition Universelle de 1867 et les premiers pas hésitants d’une Ecole de peinture
– Les Principautés danubiennes entre passé post-byzantin et promesse de modernité occidentale
– Paris entre phantasme et réalité
– Un parcours alternatif entre l’Ecole des beaux-arts et les ateliers ou les académies privées
– Nicolae Grigorescu
– La génération des années 1890 et le rêve de la consécration. Vers Paris en passant par Münich
– Les Expositions Universelles de 1889 et 1900
– Sous le signe de la première conflagration mondiale
– La Grande Roumanie
– Entre traditionalisme, modernisme et avant-garde
– Une nouvelle vague de peintres roumains se dirige vers Paris
– Les plus français des peintres roumains…
– L’exposition Internationale de 1937
– Epilogue
Liste des peintres roumains qui ont étudié, exposé ou voyagé en France entre 1834 et 1939
Bibliographie sélective

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus