Lettre d'information

Francis Gruber, l'oeil à vif

Francis Gruber (1912-1948) - Editions Fage - Ouvrage broché - 192 pages - Textes en Français - Publié en 20/05/2009

Indifférent aux recherches de l’art abstrait des années trente, Francis Gruber prône un retour à la figuration en privilégiant la figure humaine qu’il traite par un dessin particulièrement ciselé et intense.


Produit indisponible

28,44 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782849751633
Artiste-Genre Francis Gruber (1912-1948)
Editeur(s) Fage
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 192
Langue Français
Dimensions 282 x 230
Date parution 20/05/2009
Poids 0.777

Catalogue de l'exposition "Francis Gruber, l'oeil à vif" présentée au musée des Beaux-arts de Nancy (2 mai-17 août 2009).

Nancéien d'origine, Francis Gruber (1912-1948) occupe une place de premier plan sur la scène artistique des années d'avant-guerre.

Confronté à la crise sociale et esthétique des années 1930, Francis Gruber prône un retour à la figuration, et concentre son sujet sur la figure humaine.

La guerre saura bien évidemment exacerber ses représentations. Hanté par le visage, ses grimaces, passions et souffrances, il découvre, dans la catastrophe mondiale, le pouvoir de la tragédie humaine et sa propre compassion. Mais il est également des sujets plus ordinaires, des portraits en atelier et des paysages qui font tout autant écho aux désordres terrestres. Soutenue par des couleurs à la fois sourdes et acides, quelquefois violentes, sa peinture saisit une réalité qui se mêle volontiers à une imagination inspirée des maîtres anciens des Ecoles du Nord, Bosch, Grünewald ou Dürer.

En pleine maturité, conquis par le goût de la belle peinture, Francis Gruber pratique une écriture griffée, resserrée et vibrante, qui fait écho à celle de son ami Giacometti. Cet ouvrage, le plus complet sur cet artiste trop tôt disparu, propose un ensemble d'études et de nombreuses reproductions d'oeuvres, tant de Francis Gruber que de ses amis.

L’exposition présente une centaine d’œuvres  : 70 sont de Francis Gruber retraçant son travail des années 30 à sa mort en 1948, les autres sont signées Giacometti, Balthus, Tal Coat, Fautrier, Dubuffet, Hélion, Marchand, Taslitzky …

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus