20th Century Painting

Home

Balthus et le portrait View larger

Balthus et le portrait

Balthus envisage le portrait comme un objet magique, susceptible de porter la trace des souffrances passées, présentes et futures de son modèle, nourrissant le mythe capable de percevoir chez un être les tréfonds de l'âme.

62,00 €

Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France


Publisher - Flammarion
Format - Ouvrage relié
Number of pages - 224
Language - Français
Model LIV_9782081261433
Artist Balthus (1908-2001)
Publisher Flammarion
Format Ouvrage relié
Number of pages 224
Language Français
Dimensions 310 x 240
Technique(s) 150 illustrations
Published 02/11/2011
Weight 1.546

Riche de 150 illustrations (tableaux et documents) l'ouvrage donne également à voir l'évolution esthétique du peintre qui explore toutes les techniques graphiques : depuis son style aigu et cruel des années trente jusqu'aux expérimentations sur l'imitation de la fresque vers 1970.

En 1935, dans une lettre à sa future femme, Antoinette de Wateville, Balthus écrit : « J'ai moi, une conception très précise et très spéciale du portrait qui a cessé d'exister depuis plus de cinquante ans ».

L'étude inédite que propose Camille Viéville permet d'embrasser la richesse de la conception du portrait par Balthus dans un contexte de renouvellement du genre. Elle révèle les grands thèmes qu'il met en place dès les années vingt et qu'il ne cesse dès lors de développer : les figures de l'intime (sa première épouse Antoinette, les petits modèles romains qu'il fait poser à la Villa Médicis), le portrait de son milieu artistique et intellectuel (les amis peintres André Derain et Alberto Giacometti ; l'un de ses marchands, Pierre Colle), les allégories (ses amours contrariées ; sa jeunesse suisse), le portrait mondain dont il aime à détourner les codes (la femme de l'éditeur Albert Skira). Et enfin l'autoportrait qui, par le jeu des masques, livre une image extraordinairement protéiforme de l'artiste.