Peintures du Grand Siècle au Château Royal de Blois

Blois, Château de Blois (du 15 novembre 2008 au 20 octobre 2009)

Publié le mardi 27 janvier 2009



Le visiteur est invité à un parcours privilégié à travers l'art européen du XVIIe siècle, une époque particulièrement brillante, grâce à la présentation d'oeuvres méconnues ou inédites.


Jean Boucher, dit Boucher de Bourges (v. 1575-v. 1633)Vierge à l'enfant. 1627, huile sur bois.
Jean Boucher, dit Boucher de Bourges (v. 1575-v. 1633)
L'exposition « Peintures du Grand Siècle » réunit près de 100 oeuvres du XVIIe siècle dont une vingtaine ont été sorties exceptionnellement des réserves du Château et du Musée des Beaux-Arts. Une dizaine de tableaux présentés ont également été restaurés pour l'occasion.

Autour d'un important noyau de tableaux français, sont représentées les principales écoles étrangères du XVIIe siècle : Italie, Flandres, Hollande et Allemagne. Aussi Jacques Stella, Claude Vignon, Philippe de Champaignes, Sébastien Bourdon, Michel Corneille, Jean Nocret, grands noms de la peinture française, sont confrontés à l'oeuvre de peintres à redécouvrir, rares dans les collections nationales et qui font toute l'originalité de la collection de Blois : Jean et Pierre Mosnier, Frère Luc, Jean Dieu de Saint-Jean, Johann Karl Loth ou Antonio Zanchi.

Prolongée par un parcours de visite renouvelé dans le Musée des Beaux-Arts de l'aile Louis XII, l'exposition « Peintures du Grand Siècle » vise à replacer à son juste niveau la collection du Musée du Château Royal de Blois au sein du patrimoine national.

Cette exposition accompagne la publication d'un catalogue scientifique exhaustif des collections de peintures anciennes (XVIe au XVIIIe siècle) illustré de près de 300 photographies. L'exposition sera suivie d'une second volet portant sur la peinture du XIXe siècle comprenant également une campagne de restauration et un catalogue raisonné.

Jacques Stella (1596-1657)La Vierge donnant de la bouillie à l'enfant Jésus. vers 1640-1650, huile sur toile.
Jacques Stella (1596-1657)
Les thèmes de l'exposition "Peintures du Grand Siècle" s'accordent à suivre la règle de la hiérarchie des genres qui prévalait dans la création picturale française au XVIIe siècle. Cette hiérarchie des genres est telle que celle décrite par Félibien dans la préface des Conférences de l'Académie de 1667 :

"La représentation qui se fait d'un corps en traçant simplement des lignes, ou en mêlant des couleurs est considérée comme un travail mécanique. C'est pourquoi comme dans cet art il y a différents ouvriers qui s'appliquent à différents sujets, il est constant qu'à mesure qu'ils s'occupent aux choses les plus difficiles et les plus nobles, ils sortent de ce qu'il y a de plus bas et de plus commun, et s'anoblissent par un travail plus illustre. Ainsi celui qui fait parfaitement des paysages est au-dessus d'un autre qui ne fait que des fruits, des fleurs ou des coquilles. Celu qui peint des animaux vivants est plus estimable que ceux qui ne représentent que des choses mortes et sans mouvement. Et comme la figure de l'homme est le plus parfait ouvrage de Dieu sur la terre, il est certain aussi que celui qui se rend l'imitateur de Dieu en peignant des figures humaines, est beaucoup plus excellent que tous les autres. [.] Néanmoins un Peintre qui ne fait que des portraits, n'a pas encore atteint cette haute perfection de l'Art, et ne peut prétendre à l'honneur que reçoivent les plus savants. Il faut pour cela passer d'une seule figure à la représentation de plusieurs ensemble ; il faut représenter de grandes actions comme les Historiens, ou des sujets agréables comme les Poètes ; et montant encore plus haut, il faut par des compositions allégoriques, savoir couvrir sous le voile de la fable les vertus des grands hommes, et les mystères les plus relevés. L'on appelle un grand Peintre celui qui s'acquitte bien de semblables entreprises."

Salle 1 : Tableaux destinés aux collectionneurs : Les tableaux de dévotion - Les petits maîtres nordiques, Scènes de genre

Salle 2 : La grande peinture d'histoire : Le renouveau de la spiritualité au XVIIe siècle - La peinture d'histoire en Italie et dans les pays du nord - Les grandes commandes princières sous Marie de Médicis

Salle 3 : La peinture dans le décor et le portrait : La peinture dans le décor - La galerie de portraits - Le portrait au XVIIe siècle - Le grand portrait d'apparat

Informations pratiques

 Château royal de Blois, Place du Château au 41 000 BLOIS au FRANCE

 Accès par voiture et train : voir détails

 Horaires : Le château est ouvert tous les jours sauf le 25 décembre et le 1er janvier. Pendant l'automne et l'hiver : 9h-12h30/13h30-17h30. Printemps et été : 9h à 18h30.

 Tarif : 8€, tarif réduit : 6€, Jeunes 6-17 ans : 4€

 Catalogue d'exposition : Catalogue des peintures du musée du château de Blois XVIe-XVIIIe siècles, éditions Gourcuff-Gradenico.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions