Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Louis Comfort Tiffany : Couleurs et lumière - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

Louis Comfort Tiffany : Couleurs et lumière

Musée du Luxembourg 16 septembre 2009 - 17 janvier 2010

Publié le lundi 21 septembre 2009



Louis Comfort Tiffany (1848-1933), fondateur de la célèbre maison Tiffany & Co. à New York, figure parmi les plus talentueux créateurs américains. Son regard de peintre en matière de couleur et de composition, sa passion pour l'exotisme et ses innovations dans le domaine du verre font de lui, dès 1900, un chef de file du design américain. Il rivalise dès lors avec les grands verriers européens de la fin du XIXe siècle. Sa création le place au coeur de nombreux mouvements artistiques de son époque, de l'Arts & Crafts et le Mouvement esthétique américain jusqu'à l'Art nouveau et le Symbolisme.


Louis C. Tiffany. Panneau de mosaïque aux cacatoès à huppe jaune, 1916©Photo: The Haworth Art Gallery
Louis C. Tiffany. Panneau de mosaïque aux cacatoès à huppe jaune, 1916
L'exposition rassemble environ 160 oeuvres (vitraux, vases, luminaires, objets, bijoux et mosaïques, dessins, aquarelles et photos d'époque) qui révèlent la remarquable contribution de ce créateur, tant à l'industrie du verre qu'à l'ensemble des arts décoratifs. Elle aborde les débuts de la carrière de Tiffany avec ses séjours en Europe, son intérêt croissant pour l'art du verre, son travail de décorateur d'intérieur pour d'influents clients américains et ses relations avec le marchand d'art parisien Siegfried Bing qui contribue à la diffusion et au succès de ses créations en Europe.

Tiffany s'est souvent rendu en Europe au début de sa carrière (tout d'abord pour un séjour de cinq mois en 1865-66, puis, en 1868-69) pour étudier la peinture dans l'atelier parisien de Léon-Charles Bailly. Dès cette époque, il s'intéresse aux vitraux et à l'art du verre, intérêt qui l'amènera petit à petit à se tourner vers le design du verre et sa production. Il reviendra souvent à Paris et commencera à y exposer ses vases en verre dans la galerie du marchand Siegfried Bing en 1894. L'intégration d'éléments en verre constituera ensuite l'une des caractéristiques les plus originales des intérieurs de Tiffany et encouragera l'artiste à pousser plus avant l'exploration de ce matériau.

Tiffany s'est d'abord fait connaître comme décorateur d'intérieur, devenant dans les années 1880 et au début des années 1890 l'un des décorateurs américains les plus recherchés. Il avait en effet compris l'importance d'avoir une clientèle influente pour se faire connaitre. Les intérieurs qu'il a conçus pour des personnalités comme le magnat du sucre Henry O. Havemeyer, l'écrivain Mark Twain et le président Chester Arthur à la Maison Blanche lui vaudront d'innombrables louanges. Son entreprise a ainsi meublé quelques-unes des plus riches demeures des États-Unis, fournissant vitraux, tentures en velours et mobilier.

Le marchand d'art parisien Siegfried Bing visita les Studios Tiffany à New York en 1894 et devint son distributeur exclusif en Europe. Bing commanda des vitraux à Tiffany d'après les dessins de onze artistes français connus, parmi lesquels Pierre Bonnard, Toulouse-Lautrec et Édouard Vuillard, vitraux qui furent exposés à Paris en avril 1895, au Salon de la Société nationale des beaux-arts.

Louis C. Tiffany. Lampe Richmond, The Virginia Museum of Fine Arts Don de Sydney et Frances Lewis ©Photo : Katherine Wetzel
Louis C. Tiffany. Lampe
En décembre 1895, Bing ouvrit la galerie L'Art Nouveau qui donna son nom à toute une époque. Il exposa non seulement les créations en verre Favrile de Tiffany dans sa galerie mais il entreprit également de proposer ses oeuvres à des musées et à des clients dans d'autres villes européennes.

Le vitrail représentait un élément architectural important dans les demeures et les établissements culturels de l'époque. La décoration d'églises était l'une des principales activités de l'entreprise de Louis C. Tiffany.

Parallèlement à cette production de vitraux, les ateliers Tiffany expérimentaient la production de « Favriles » (du latin fabriles qui signifie « fait à la main »), pièces utilisant le verre en fusion, travaillé, étiré et soufflé de façon à obtenir des formes organiques.

Tiffany a tiré profit de l'éclairage électrique pour mettre en valeur l'éclat et la transparence de ses abat-jour en verre sertis dans le plomb. La popularité de ses lampes en verre et en bronze sera telle que la marque Tiffany deviendra un nom générique. Dès 1902, l'entreprise propose près de trois cents modèles de lampes et adopte un mode de production en série. La malléabilité du bronze utilisé pour les pieds de lampe accentuait les formes organiques inspirées du style Art nouveau.

Après Paris, l'exposition sera présentée à Montréal au Musée des beaux-arts du 11 février au 2 mai 2010 à l'occasion du 150e anniversaire de cette institution, puis à Richmond (Etats-Unis), au Virginia Museum of Fine Arts du 29 mai au 15 août 2010 lors de l'inauguration de leur nouveau pavillon.


Sous la direction de Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de
Montréal, le commissariat général de l'exposition est assuré par Rosalind
Pepall, conservatrice principale des arts décoratifs (anciens et modernes) du
Musée des beaux-arts de Montréal, en collaboration avec deux commissaires invités, spécialistes reconnus de L. C. Tiffany : Alice Cooney Frelinghuysen, conservatrice (Anthony W. et Lulu C. Wang) des arts décoratifs américains, Metropolitan Museum of Art, New York, et Martin Eidelberg, spécialiste de l'oeuvre de Tiffany et professeur émérite d'histoire de l'art, Rutgers University (New Jersey),

Musée du Luxembourg
19 rue de Vaugirard - 75006 Paris
Accès métro : Saint-Sulpice, Odéon / RER B : Luxembourg
Autobus : 84, 58, 89 - Musée du Luxembourg, Sénat
Parcs de stationnement : Place Saint-Sulpice, Marché Saint-Germain

Horaires
Le musée est ouvert au public tous les jours :

 Mardi, mercredi, jeudi : de 10h30 à 19h

 Lundi, vendredi : de 10h30 à 22h

 Samedi, dimanche et jours fériés : de 9h30 à 20h

 Catalogue en français co-édité par le Musée des beaux-arts de Montréal et Skira-Flammarion, sous la direction de Rosalind Pepall.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris

Vos annonces
Mots clés