Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Le mystère et l'éclat. Pastels du musée d'Orsay - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

Le mystère et l'éclat. Pastels du musée d'Orsay

Paris, musée d'Orsay (du 8 octobre 2008 au 1er février 2009)

Publié le mardi 07 octobre 2008



A partir d'une sélection de 118 chefs-d'oeuvre, l'exposition propose un parcours à travers les principaux courants artistiques de la seconde moitié du XIXe siècle, ponctué par l'oeuvre de quelques-unes des plus importantes figures du renouveau de cette technique, comme Edouard Manet, Edgar Degas ou Odilon Redon. Quelques pastels d'Albérola et de Sam Szafran rappellent l'intérêt que les artistes portent aujourd'hui encore à cette technique.


Odilon RedonLe Char d'Apollon 1905-1914. Peinture et pastel sur toile. Paris, musée d'Orsay © RMN (Musée d'Orsay) / © Hervé Lewandowski
Odilon Redon
Si le XVIIIe siècle passe pour l'âge d'or du pastel, la sensibilité à fleur de peau des Romantiques au XIXe siècle contribue au retour en grâce du pastel, après l'éclipse du début du siècle.

C'est dans ce contexte de renouveau du pastel que s'ouvre l'exposition avec Jean-François Millet (1814-1875). Le réalisme idéalisé de Millet trouve un prolongement dans Le Berger (1887) de Puvis de Chavannes ou encore dans les Deux baigneuses au bord d'un étang (vers 1893) de Léon Lhermitte.

Une salle consacrée aux pastels d'Edouard Manet (1832-1883) offre un aperçu moins attendu sur cet artiste. Si Madame Edouard Manet au canapé bleu (1874) ou Le Tub (1878) témoignent de ce regard sans apprêt et franc que l'on prête volontiers à Manet, ses délicats portraits féminins en revanche nous révèlent un digne héritier des maîtres du XVIIIe siècle.

Les oeuvres impressionnistes qui composent la section suivante caractérisent l'oeuvre sensible des Boudin, Monet (Pont de Waterloo, vers 1899), Pissarro, auquel le pastel apporte une incomparable fraîcheur. Edgar Degas (1834-1917) avec ses perspectives audacieuses et sa palette incandescente transcendent le petit monde des danseuses, des baigneuses et des repasseuses. De Besnard, Guillaumin, Duez, Gervex (Dieppe, vers 1885), un choix de pastels, pour la plupart des années 1880, témoignent d'une veine réaliste qui plonge ses racines notamment dans l'impressionnisme de leurs aînés.

Jozsef Rippl-Ronai (Kaposvar, Hongrie, 1861-1927) Un parc la nuit vers 1892-1895. Pastel sur papier, marouflé sur toile. Paris, musée d'Orsay © Musée d'Orsay, dist. RMN / ©Patrice Schmidt
Jozsef Rippl-Ronai (Kaposvar, Hongrie, 1861-1927)
L'exposition poursuit avec un ensemble de cinq salles consacrées au Symbolisme. La richesse des collections du musée d'Orsay permet d'évoquer des artistes aussi divers que Maurice Denis, le Belge William Degouve de Nuncques, le Tchèque Alphonse Mucha ou encore George Desvallières, dont on montrera pour la première fois l'extraordinaire et monumental pastel Les Tireurs à l'arc (1895).

L'exposition se conclu avec une salle consacrée à Lévy-Dhurmer suivie de treize pastels d'Odilon Redon (1840-1916). « En mettant, autant que possible, la logique du visible au service de l'invisible », selon ses propres termes, Redon exprime la quintessence du Symbolisme, non sans approcher, par ses audaces formelles, une sorte d'abstraction riche de promesses.

Commissaire d'exposition : Philippe Saunier, conservateur au musée d' Orsay, chargé des pastels

Informations pratiques

 Musée d'Orsay, entrée par le parvis, 1, rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris .

 Accès métro : Solférino, Odéon / RER C : Musée d'Orsay / Bus : 68, 69, 24.

 Horaires : Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 18h, le jeudi jusqu'à 21h45 .

 Tarification : droit d'entrée au musée : plein tarif : 8 € ; tarif réduit : 5,5 €. Moins de 18 ans, adhérents : gratuit

 Catalogue d'exposition : Mystères et éclats, éditions RMN.

Conférences

 Entre Rococo et symbolisme : révolutions du pastel moderne : Guillaume Faroult, Juliet Wilson-Bareau et Margret Stuffmann

 Les mardis 7, 14, 21 octobre 2008 à 18 h 30, auditorium du musée d'Orsay

 Entrée gratuite dans la limite des places disponibles


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris

Vos annonces
Mots clés