Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
L'atelier d'Alberto Giacometti - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

L'atelier d'Alberto Giacometti

Paris, Centre Pompidou (du 17 octobre 2007 au 11 février 2008)

Publié le mercredi 07 novembre 2007



Une rétrospective inédite de l'oeuvre d'Alberto Giacometti (1901au1966). Pour la première fois, toutes les facettes de la création de l'artiste sont présentées en référence à son espace de création, l'atelier, et illustrées par des oeuvres rares, souvent invisibles du grand public, comme les plâtres peints ou les fragments des murs de ses trois principaux ateliers de Paris, Stampa et Maloja (Suisse).


Alberto Giacometti (1901-1966)Nature morte et tête d'homme, esquisse de figurine debout, 1966,. Peinture murale sur toile. Coll. Fondation Alberto et Annette Giacometti, Paris © Adagp. Paris, 2007
Alberto Giacometti (1901-1966)
Cette présentation met en avant la force créatrice de cet artiste majeur du 20ème siècle et son processus de travail, composante essentielle de son oeuvre. Le parcours proposé est chronologique et thématique, il s'articule autour du volume de l'atelier, point central de l'exposition.

La rétrospective présente plus de 600 oeuvres, dont près de 200 sculptures et plâtres peints, 60 peintures, 170 dessins, 190 photographies et de nombreux documents d'archives, appartenant à la Fondation Alberto et Annette Giacometti, ainsi qu'une
sélection d'oeuvres de la collection du Centre Pompidou / Musée national d'art moderne et quelques prêts de grands musées et de collections particulières.

Alberto Giacometti (1901-1966)Femme cuillère, 1927, Coll. Fondation Alberto et Annette Giacometti, Paris © Adagp. Paris, 2007
Alberto Giacometti (1901-1966)
Cette large sélection offre un regard nouveau sur la création de l'artiste : peintre, sculpteur, dessinateur, écrivain et créateur d'objets. La présentation privilégie le dialogue entre les oeuvres, une relation visuelle s'établit entre les peintures, les sculptures et les dessins, et met en évidence le lien étroit qui existe entre toutes les productions de l'artiste.

Le parcours de l'exposition est ponctué par quatre grandes étapes:

 Les oeuvres de jeunesse et des débuts parisiens (1901-1929) sont présentées en faisant dialoguer peintures et sculptures, afin de mettre en évidence l'interaction de ces deux médiums dès la jeunesse de Giacometti.

 Giacometti et les photographes, ou Giacometti vu par les photographe.

 L'atelier, un vaste espace éclaté d'environ 300 mètres carrés. La présentation joue sur la série, la séquence et l'accumulation, fidèle au processus de travail de l'artiste. La scénographie ne cherche cependant pas à reproduire la disposition des pièces dans l'atelier réel à un moment historique

 Un parcours libre consacré à la création de la maturité (1929-1966) explorant plusieurs thèmes: «L'expérience surréaliste», «Qu'est-ce qu'une tête?», « Des plâtres peints », «L'homme et l'arbre», «Forêts et cages», « Médailles et foulards», «Copies et manuscrits», «Paysages», et les modèles récurrents: Diego, Annette, Yanaihara et Fraenkel, Caroline. Les oeuvres sont présentées de façon classique dans une alternance de salles éclairées et sombres, selon la nature des supports. Les plâtres peints bénéficient de la lumière du jour.

Alberto Giacometti (1901-1966)Nu debout sur socle cubique, 1953, Coll. Fondation Alberto et Annette Giacometti, Paris © Adagp. Paris, 2007
Alberto Giacometti (1901-1966)
En décembre 1926, Alberto Giacometti s'installe dans un atelier au 46 rue Hippolyte-Maindron à Paris dans le 14e arrondissement. Bien qu'ayant manifesté plusieurs fois son désir de changer d'atelier dans les années trente, en raison de son inconfort et des inondations, Giacometti s'y installe définitivement après la guerre, à son retour à Paris et investit au fil des années les salles attenantes. Cet atelier, dans lequel Giacometti restera jusqu'à sa mort, deviendra indissociable de sa légende. C'est là qu'il travaille avec son frère Diego et c'est là qu'il vit avec sa femme, Annette... Cette vie dure détachée de toute possession matérielle, éprouvante physiquement, est plus qu'un élément pittoresque participant à la légende imagée de l'artiste.

[...] L'atelier de la rue Hippolyte-Maindron, aujourd'hui disparu, devint peu à peu non seulement l'univers de Giacometti, mais une extension de lui-même - une boîte qu'on pourrait facilement, paraphrasant la mise en abîme constante qu'opère Giacometti dans son oeuvre, comparer à une boîte crânienne dans laquelle coexistaient la perception de la réalité et des visions magiques, un sens aigu du présent et des souvenirs intenses. Les murs de l'atelier étaient l'ossature dans laquelle palpitait nue la création de l'artiste, liée par des réseaux invisibles à ses graffitis et à ses peintures. À la mort de Giacometti, l'atelier enfermait dans ses nombreux recoins et sur ses murs les scories accumulées d'un travail incessant de quarante années, scories dont la position changeait sans cesse, créant de nouveaux paysages, faisant naître de nouvelles oeuvres. Etudier ces scories, leur évolution, leur cheminement, leurs traces, permet de s'approcher de la bouche du volcan qui les a projetées, de restituer un peu du mouvement et de l'énergie de la production des oeuvres afin de mieux comprendre le rayonnement magnétique que gardent aujourd'hui toutes les oeuvres de l'artiste. Le lien invisible qu'entretiennent toutes ses oeuvres disséminées de par le monde avec le petit atelier parisien où elles ont été produites reste aujourd'hui encore actif et maintient intact le 56 rue Hippolyte-Maindron, la force de sa présence n'étant nullement amoindrie du fait qu'il n'existe plus que dans nos mémoires. [...] Véronique Wiesinger, extrait de "L'atelier comme terrain infini d'aventures".

L'exposition est accompagnée d'un catalogue très illustré, dans lequel sont abordées l'histoire de l'atelier mythique parisien, les méthodes de travail de l'artiste et l'exposition de son oeuvre de son vivant, ainsi que l'histoire de la collection de la Fondation.

Parallèlement à l'exposition du Centre Pompidou, une exposition intitulée « Alberto Giacometti, l'oeuvre gravé - Collections de la Fondation Alberto et Annette Giacometti et de la Bibliothèque de France» sera présentée à la Bibliothèque de France, 58 rue de Richelieu - 75002 Paris, du 19 octobre 2007 au 13 janvier 2008.

Centre Pompidou (17 octobre 2007 - 11 février 2008), Galerie1, niveau 6 - Paris 4ème. Métro : Hôtel de Ville, Rambuteau. Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 11h à 21h. Nocturnes le jeudi jusqu'à 22h. Tarifs 10 euros, tarif réduit : 8 euros. Tel : 01 44 78 12 33.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris

Vos annonces
Mots clés