Van Dongen & le Bateau-Lavoir au musée de Montmartre

Une exposition présentée au Musée de Montmartre, Paris (15 février - 26 août 2018)

Publié le jeudi 22 mars 2018



Le légendaire Bateau-Lavoir à Montmartre deviendra au début du XXe siècle le berceau de l'art moderne où se rencontrent et échangent, dans un esprit indépendant, Picasso, Derain, Vlaminck, Van Rees, Matisse, Apollinaire, Max Jacob et bien d'autres.


kees4_copie.jpgKees van Dongen, Lieuses, 1905. Collection particulière © ADAGP 2018, Paris
L'exposition entend montrer à quel point le séjour de Kees van Dongen au Bateau-Lavoir fut déterminant pour l'évolution de sa carrière, par le choix d'oeuvres phares qui en illustrent les moments importants.

Construite selon un parcours chronologique, l'exposition réunit près de soixante-cinq oeuvres de Kees van Dongen. Des oeuvres d'Otto Van Rees et d'Adya Duthil, réalisées autour de 1905, sont aussi exposées pour évoquer la grande amitié qui liait les deux artistes.

La légende d'un Montmartre bohême où souffle un vent de liberté révolutionnaire favorise l'apparition de groupes d'artistes d'avant-garde et attire de nombreux artistes étrangers.

kees3_copie.jpgKees van Dongen, Deux yeux, 1911. Collection particulière, courtesy Het Noordbrabants Museum, Bois-le-Duc © ADAGP 2018, Paris
C'est donc tout naturellement que Kees van Dongen s'installe fin 1899 sur la colline Montmartre avec sa compagne Augusta Preitinger, dite Guus.

En 1904, Van Dongen expose déjà à la galerie Ambroise Vollard. Cette exposition marque une étape importante dans sa carrière artistique parisienne. Celle-ci a en effet reçu une critique très enthousiaste et fait de lui l'un des précurseurs du fauvisme, lui ouvrant toutes les portes des galeries au notamment la galerie Berthe Weill et la galerie Eugène Druet.

C'est en 1904-1905 que Van Dongen rencontre Maurice de Vlaminck et Henri Matisse, « les futurs fauves ». Il partage leur enthousiasme pour la couleur pure. En 1905, il expose au Salon d'Automne sans être associé aux fauves mais sera mentionné comme membre de ce mouvement peu de temps après ce salon (en fin d'année 1905).

Kees2_copie.jpgKees van Dongen, Portrait de Madame Marie-Thérèse Raulet, vers 1925-193. Caen, musée des Beaux-Arts © ADAGP 2018, Paris
Van Dongen emménage dans un atelier au Bateau-Lavoir vers décembre 1905, probablement invité par Pablo Picasso, qui y résidait depuis avril 1904. A partir de 1905, Van Dongen change sa manière de peindre en utilisant la technique néo-impressionniste héritée de Paul Signac et poursuit ses études sur la couleur.

En 1906, Van Dongen assoit sa réputation de membre de l'avant-garde. Indépendant, il va demeurer à l'écart des recherches cubistes et réoriente son travail pour se consacrer à la figure et choisit comme sujet la vie nocturne à Montmartre. Il peint alors danseurs, acrobates, jeunes modèles rencontrés au cirque et au music-hall, ou demi-mondaines notamment celles des Folies-Bergère.

En 1912, comme Picasso, Van Dongen s'installe à Montparnasse, il y loue un deuxième atelier qui accueillera un peu plus tard le mouvement Dada et le surréalisme. Il organise de nombreuses fêtes dans son atelier décoré, lieu oriental, et fréquente la haute société, des écrivains, des modèles et des artistes, certaines personnalités lui commanderont un portrait.

À partir de 1919, Van Dongen reçoit des demandes de portraits du « grand monde ». Ces portraits excellent par leur modernité, leur stylisme, et font parfois preuve d'une certaine provocation.

Informations pratiques :

Exposition Van Dongen & le Bateau-Lavoir, jusqu'au 26 août 2018.

Musée de Montmartre : 12 rue Cortot, Paris

Ouvert tous les jours, toute l'année, de 10h à 18h et de 10h à 19h de mai à août.

Plein Tarif : 12€. Etudiants (18-25 ans) et personnes en situation de handicap : 9€. Jeune (10-17 ans) : 6€. Gratuit pour les moins de 10 ans.

Accès : Ligne 12 : Station Abbesses ou Lamarck-Caulaincourt. Ligne 2 : Station Anvers.

Catalogue de l'exposition Van Dongen & le Bateau-Lavoir, éd. Somogy.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris