Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Exposition Maya, musée du Quai Branly - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

Exposition Maya, musée du Quai Branly

Une exposition présentée au musée du Quai Branly, Paris (21 juin - 2 octobre 2011)

Publié le mercredi 06 juillet 2011



A travers plus de 160 pièces exceptionnelles qui, pour la plupart, ne sont jamais sorties de leur pays d'origine, l'exposition propose de découvrir la civilisation des Maya du Guatemala, l'une des trois civilisations qui ont marqué l'histoire de l'Amérique précolombienne, et offre un panorama complet de la culture maya du Guatemala : ses origines, son développement, son apogée et son déclin.


Grand encensoir subcylindrique à couvercle représentant un jaguarAu cours de son évolution, la culture maya guatémaltèque a produit de magnifiques céramiques, monuments et bijoux élaborés depuis des temps reculés jusqu'en 1524, année où débarquèrent les premiers Conquistadores.

"Sur la complexité sociale, politique et économique des Mayas, les thèmes de discussion possibles sont multiples. Dans cette exposition, nous nous sommes efforcés de traiter plusieurs aspects essentiels de la culture maya et d'expliciter certains éléments de cette société qui continuent à passer pour énigmatiques aux yeux du grand public." Juan Carlos Meléndez Mollinedo, commissaire de l'exposition.

La civilisation maya a occupé les actuels territoires du Belize, du Honduras, du Salvador, la partie sud du Mexique et ce qu'on appelle le « coeur du monde maya », le Guatemala. Elle compte aujourd'hui environ 3 000 sites archéologiques officiels, preuve de l'immensité de cet héritage.

L'effondrement de la civilisation maya classique reste un mystère pour les archéologues. Toutes sortes d'explications ont été avancées : épidémies, tremblements de terre, sécheresses, surpopulation, invasions, guerres, déclin moral, et même une intervention extraterrestre ! L'effondrement n'est pas soudain, comme beaucoup l'ont pensé ; les changements s'étalent sur près de 3 siècles et la cause finale de l'effondrement maya diffère d'une région à l'autre, même si des facteurs communs se retrouvent.

Mosaïque de coquillagesClassique récent © Guatemala, Museo Nacional de Arqueología y Etnología, Photo Ricky Lopez
Mosaïque de coquillages
La guerre chez les Mayas constitue un facteur commun de leur histoire et un élément clef de leur développement et de la disparition de leur société. Les conflits mayas sont principalement dus aux contraintes de milieu, à la lutte pour l'autonomie
des différents centres et à la concurrence autour des routes commerciales. La guerre serait un facteur de dégradation de l'environnement, d'augmentation des pressions sociales, et en définitive, une cause de l'effondrement de la civilisation.

Les premières dynasties mayas apparaissent pendant le Préclassique récent (400 av. J.-C. au 100 apr. J.-C.) et témoignent d'une complexité sociale précoce. Les règles de succession sont fondées sur l'ascendance paternelle, bien que le pouvoir et l'autorité aient parfois été transmis par l'intermédiaire de l'épouse ou de la mère.

Des éléments de parures, symboles du pouvoir des souverains et portés lors de cérémonies publiques, sont parvenus jusqu'à nous : coiffes, pendentifs, ornements d'oreilles en jade, etc.

Les pièces archéologiques présentées dans l'exposition appartiennent toutes à la République du Guatemala. Les choix faits visent à présenter chronologiquement l'héritage préhispanique du Guatemala, (2000 av. J.-C. au 1524 apr. J.-C.).

La dernière section de l'exposition dresse un portrait de la culture maya contemporaine par une série de photographies mettant en lumière le quotidien de l'ethnie maya actuelle du Guatemala, les couleurs vives des vêtements, la magnificence des coutumes et pratiques cérémoniales, preuves d'un héritage culturel toujours vivant.

L'exposition permet également de présenter les découvertes réalisées ces 25 dernières années, et d'exposer les nouvelles interprétations qui ont cours dans le développement sociopolitique et économique préhispanique du pays.

Informations pratiques

 Exposition Mayas, de l'aube au crépuscule (21 juin - 2 octobre 2011)

 Musée du quai Branly - 27, 37, 51 quai Branly, Paris 7e.

 Métro 9/Iéna, Alma-Marceau, Métro 6 /Bir Hakeim. RER : Pont de l'Alma (RER C). Bus 42 arrêt Tour Eiffel ; 63, 80, 92 : arrêt Bosquet-Rapp ; 72 arrêt musée d'art moderne - Palais de Tokyo. Parking payant accessible par le 25 quai Branly.

 Horaires : Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 19h, nocturne le jeudi, vendredi et samedi jusqu'à 21h. Fermé le lundi.

 Tarif : Billet Collection 7 €, tarif réduit : 5 €.

 Catalogue d'exposition : Mayas, de l'aube au crépuscule, éd. Somogy.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris

Vos annonces
Mots clés