Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Exposition Les dames de Trianon, au château de Versailles - Expositions en régions- DessinOriginal.com

Exposition Les dames de Trianon, au château de Versailles

Une exposition présentée au château de Versailles, Grand Trianon (3 juillet - 14 octobre 2012)

Publié le lundi 27 août 2012



L'exposition du château de Versailles «Les dames de Trianon» évoque, grâce à un ensemble de portraits, les femmes qui incarnent le domaine de Trianon et offre ainsi l'occasion de traverser trois siècles d'histoire de France au travers des femmes qui l'ont faite.


trianon-1.jpgMarquise de Montespan (1641-1707). Pierre Mignard (1612-1695) (d'après) Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon © RMN-GP (Château de Versailles) / Gérard Blot
De la reine Marie-Thérèse d'Autriche à l'impératrice Eugénie, ce sont toutes les femmes des familles royale puis impériale au mères, soeurs, filles et petites-filles au qui sont présentées, ainsi que les favorites royales, comme Mesdames de Montespan, de Pompadour et Du Barry, et les princesses, comme Madame Palatine.

À ces femmes célèbres s'ajoutent des figures moins connues, dames de la cour ou femmes au service des souveraines, comme Madame de Lamballe, malheureuse amie de Marie-Antoinette, ou Madame Campan, sa femme de chambre.

L'exposition offre ainsi trois siècles d'histoire de France au travers des femmes qui l'ont faite. Les tableaux exposés permettent aux visiteurs d'apprécier à la fois l'évolution des modes et celle du portrait, grâce aux pinceaux de Hyacinthe Rigaud, de Jean-Marc Nattier, de Louise-Élisabeth Vigée-Le Brun, du baron Gérard, du baron Gros et de Franz-Xaver Winterhalter.

trianon-2.jpgDuchesse de Polignac (1749-1793). Portrait
Résidences de printemps et d'été des rois de France, les deux châteaux de Trianon sont destinés à abriter leurs amours, mais ils deviennent rapidement des lieux de promenade et de détente, loin du protocole de la cour. Les plus jolies femmes y sont conviées pour des spectacles et des parties de campagne, dans l'intimité de la famille royale.

Si les reines Marie-Thérèse d'Autriche, épouse de Louis XIV, et Marie Leszczinska, épouse de Louis XV, y viennent régulièrement, ce sont surtout les maîtresses royales qui y laissent le plus de souvenirs, Madame de Montespan, ainsi que Mesdames de Pompadour et Du Barry. Les filles de Louis XIV, célèbres pour leurs facéties, y ont également passé de nombreux moments.

À la fin du règne de Louis XIV, la duchesse de Bourgogne, mère de Louis XV, fait sa demeure du Grand Trianon, où elle organise le carnaval de 1702. Plus tard, Louis XVI offre en cadeau de mariage le Petit Trianon à la reine Marie-Antoinette, où elle y mène une vie simple, entourée de ses enfants et de ses amies, Mesdames de Lamballe et de Polignac. Elle marquera fortement le lieu de son empreinte.

trianon-3.jpgPortrait de Madame Du Barry en Flore. François-Hubert Drouais (1727-1775). Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon (C) RMN-GP (Château de Versailles) / Gérard Blot
Après la révolution, en 1805, Napoléon fait remeubler les deux châteaux qu'il destine à sa mère, à son épouse Joséphine et à sa soeur Pauline Borghèse, en attendant d'en faire une « maison de printemps », pour les besoins de sa seconde épouse, Marie-Louise de Habsbourg. À partir de 1810, les Trianon deviennent le lieu de grandes festivités.

Peu fréquenté sous la restauration, le domaine brille une dernière fois sous le règne de Louis-Philippe, qui y loge sa nombreuse famille. Son épouse, la reine Marie-Amélie et sa soeur, Madame Adélaïde, occupent l'aile gauche du Grand Trianon. Ses filles, les princesses Clémentine, Marie (qui s'y marie en 1837), et Louise, reine des Belges, occupent l'aile droite, tandis que l'héritière du trône, Hélène de Mecklembourg-Schwerin, duchesse d'Orléans, loge au Petit Trianon.

C'est l'impératrice Eugénie, la dernière souveraine à s'être rendue sur les lieux, qui transforme le Petit Trianon en musée consacré au souvenir de Marie-Antoinette.

Sous la Ve république, le Grand Trianon devient une résidence d'État et ce sont les épouses des présidents qui y accueillent les femmes les plus en vue de la fin du XXe siècle : la reine d'Angleterre, Elizabeth II, la reine des Pays-Bas, Béatrix, l'impératrice d'Iran, Farah Diba. Derniers feux d'un domaine dédié tout entier aux femmes.

Informations pratiques :

 Exposition Les dames de Trianon, jusqu'au 14 octobre 2012.

 Château de Versailles, Grand Trianon. Exposition incluse dans le circuit de visite des châteaux de Trianon et du domaine de Marie-Antoinette.

 Tarif 10 €, tarif réduit 6 €. Audioguides.

 L'exposition est ouverte tous les jours, sauf le lundi, de 12h à 18h30 (dernière admission à 18h). Évacuation des jardins à partir de 19h, fermeture totale à 19h30.

 Accès : SNCF,Versailles au Chantiers (départ Paris Montparnasse). SNCF : Versailles-Rive Droite (départ Paris Saint-Lazare). RER : Versailles-Rive Gauche (départ Paris ligne C)

 Catalogue de l'exposition : "Les dames de Trianon", éd. Berg International.

Un parcours-jeu dans l'exposition « Les Dames de Trianon » réalisé par Paris Mômes est distribué à l'entrée de l'exposition. Destiné aux enfants de 6 à 12 ans, ce livret est constitué de textes et de jeux.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions