Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Exposition Le Nu de Gauguin à Bonnard - Musée Bonnard - Expositions en régions- DessinOriginal.com

Exposition Le Nu de Gauguin à Bonnard - Musée Bonnard

Une exposition présentée au musée Bonnard, Le Cannet (6 juillet - 3 novembre 2013)

Publié le mardi 17 septembre 2013



Le musée Bonnard présente une exposition inédite sur la portée symbolique du nu dans l'histoire de l'art de 1880 à 1950 environ, à travers des oeuvres de Gauguin à Bonnard. L'exposition présente près de soixante-dix oeuvres symbolistes, nabis, fauves, cubistes et surréalistes de Gauguin, Bonnard, Rodin, Sérusier, Denis, Redon, Matisse, Dufy, Picasso, Le Douanier Rousseau, Arp, Giacometti et Chagall...


nu_1.jpgPaul Gauguin (1848-1903). Et l'or de leur corps (1901) © RMN - Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
Première femme ou femme unique dans l'univers d'un artiste, Ève est la représentation intrinsèque du nu. Gauguin avec l'idée de son Ève exotique ou Bonnard avec Marthe-Ève ont comme nombre d'artistes succombé à cette représentation d'une nudité coupable ou idéale, primitive en soi.

A travers 3 chapitres, l'exposition explore la symbolique du nu dans l'histoire de l'art moderne.

> Paradis rêvés : Ève vue par les symbolistes et les nabis. À la fin du XIXe siècle, nombreux sont les artistes symbolistes et nabis à se réfugier dans le rêve, les mythes originels, les épisodes bibliques et mythologiques et à donner l'image d'une femme pure de vérité.

nu-2-2.jpgHenri Rousseau dit le Douanier Rousseau (1844-1910) - Ève (vers 1906-1907) © Kunsthalle, Hambourg (Allemagne), BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / Elke Walford
Paul Gauguin, le premier, invente et rêve son Ève. Placée au coeur de ses recherches picturales, sa figure féminine met en place un vocabulaire formel et mythologique très personnel et construit un paradis qu'il replace sous les Tropiques.

Cette nouvelle pensée et cette nouvelle Ève marque profondément la génération nabi comme Pierre Bonnard, Maurice Denis ou encore Odilon Redon.

> Entre Paradis & Enfer : Ève chez les fauves et les cubistes. L'empreinte de Gauguin et sa perception « du paradis terrestre » continue d'influencer la nouvelle génération d'artistes qui émerge au tournant du XXe siècle. Derain, Matisse, Manguin, Rouault ou Friesz affichent dans leurs paysages animés de figures, une vision profondément arcadienne, marquée en cela par l'exemple de Cézanne comme de Gauguin.

nu-3.jpgOdilon Redon (1840-1916) - Ève (1904) © RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) - Paris
> Paradis retrouvés : Ève ou la reconquête du corps. L'entre-deux guerres confirme l'évolution individuelle d'artistes tels que, Bonnard, Matisse, Picasso ou Chagall.

L'émergence également d'un idéal surréaliste à la fin des années 1920, donne au réel une nouvelle définition. André Masson, mais aussi Arp, Max Ernst, comme Giacometti confrontent de nouvelles exigences face à la représentation.

Ils exploreront des données nouvelles comme le rêve, le hasard, l'inconscient, l'irrationnel, le mystère ou le désir. À ce titre, l'élément féminin ne va pas cesser d'occuper les esprits et la représentation du corps va de plus en plus se libérer.

Informations pratiques :

 Exposition Le Nu de Gauguin à Bonnard. Ève, icône de la modernité ?, jusqu'au 3 novembre 2013

 Musée Bonnard : 16 bd Sadi Carnot - 06110 Le Cannet

 Ouvert de 10h à 18h (automne et hiver), du mardi au dimanche. Fermé le lundi. Nocturne le jeudi jusqu'à 20h. Fermé le 1er novembre.

 Plein tarif : 7 €. Tarif réduit : 5 €

- Catalogue d'exposition Le Nu de Gauguin à Bonnard. Ève, icône de la modernité ?, éd. Silvana


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions