Exposition La Cité interdite au Louvre, Empereurs de Chine et rois de France

Une exposition présentée au musée du Louvre, Paris (29 septembre 2011 - 9 janvier 2012)

Publié le mercredi 05 octobre 2011



L'exposition « La Cité interdite au Louvre. Empereurs de Chine et rois de France » est la rencontre entre deux des plus grands musées au monde, tous deux installés dans des bâtiments chargés d'histoire.


chine-5.jpgPin, faucon et champignon d'immortalité, Giuseppe Castiglione (Lang Shining). Dynastie Qing, période Yongzheng (1723-1735) © Musée du Palais impérial
L'exposition invite à découvrir les objets et les collections des empereurs de Chine, au travers d'une sélection de 130 oeuvres.

La Cité interdite prête au Louvre, pour cette exposition, une série importante de Trésors nationaux (peintures, calligraphies, bronzes, céramiques, objets du pouvoir, costumes, armes) qui ne sont encore jamais sortis de Chine, et notamment des pièces insignes des XIIe, XIIIe et XIVe siècles.

Le parcours met en valeur le rapport quotidien des Empereurs aux oeuvres d'art, à la science et à la littérature, le plaisir qu'ils avaient à se faire représenter avec les chefs-d'oeuvre des collections de leurs aïeux et la pratique quotidienne de certains arts traditionnels comme la calligraphie.

Le visiteur est ainsi invité à découvrir 800 ans d'histoire à travers un parcours réparti dans trois espaces distincts du musée.

L'introduction, dans les salles d'histoire du Louvre, retrace la chronologie et insiste sur les
échanges récurrents entre la France et la Chine depuis le XIIIe siècle.

chine-4.jpgPortrait de l'empereur Kangxi en robe de cérémonie, encre et couleurs sur soie, anonyme, vers 1720. (Musée du Palais impérial)
Cette histoire croisée des dynasties en Chine et en France est réalisée en introduisant dans la trame chronologique des salles d'histoire du Louvre, la série des principaux souverains chinois et montre, pour chaque grande période, les échanges qui ont pu exister entre les deux pays.

>Des portraits des principaux souverains-bâtisseurs chinois, accompagnés d'objets personnels, armes, vêtements, parures introduisent à la vie de cour en même temps qu'ils dévoilent les grands acteurs des dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1911).

Quelques objets chinois issus des collections royales du Louvre témoignent, au-delà du goût européen de la chinoiserie, d'une diffusion moins superficielle des arts de l'Empire du Milieu.

La 2e partie de l'exposition se situe dans les fossés du Louvre médiéval et la salle de la maquette où sont présentés l'architecture fortifiée de la Cité interdite et où l'histoire de cette période est évoquée en images grâce à un montage-vidéo.

Si l'édification du Louvre résulte d'un long processus historique, la Cité interdite, quant à elle, surgit ex nihilo de la volonté d'un seul homme, l'empereur Yongle, qui en décide la construction en 1406, laquelle sera achevé seize ans plus tard. Deux dynasties et vingt-quatre empereurs s'y succéderont pour gouverner la Chine.

chine-6.jpg« Poulain tout à son aise », cheval isabelle, Giuseppe Castiglione (Lang Shining). Dynastie Qing, période Qianlong (1736-1795) © Musée du Palais impérial
Le point d'orgue du parcours se situe dans la galerie Richelieu autour de la personnalité de Qianlong. Au XVIIIe siècle, l'Empire du Milieu est alors au zénith de sa puissance, avec le territoire le plus vaste de son histoire. Monarque absolu, Qianlong entend régenter la politique comme les arts. Peintre, calligraphe, collectionneur, il recueille dans ses palais les plus beaux fleurons de l'empire et attire des artistes occidentaux comme Giuseppe Castiglione (1688-1766) ou Jean-Denis Attiret (1702-1768). Une importante collection de ces oeuvres, en particulier de grandes peintures de chevaux, a été réunie autour de ses portraits, face à l'un de ses trônes d'apparat.

Informations pratiques :

 Exposition La Cité interdite au Louvre (29 septembre 2011 - 9 janvier 2012).

 Musée du Louvre 34, Quai du Louvre, 75001 Paris - Aile Denon.

 Accès métro : station Palais-Royal/musée du Louvre. Par bus, n° 21, 24, 27, 39, 48, 68, 69, 72, 81, 95.

 Horaires : Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9h à 18h. Les mercredis et vendredis jusqu'à 22h.

 Tarif : Accès avec le billet d'entrée au musée : 10 € / plein tarif. Gratuité : pour les moins de 18 ans, les chômeurs. Gratuit tous les 1er dimanches de chaque mois, Journées du Patrimoine.

 Catalogue d'exposition La Cité interdite au Louvre, éd. musée du Louvre / Somogy (édition en français)

 Exhibition catalogue The Forbidden City at the Louvre (chinese edition)

Commissaires de l'exposition : Jean-Paul Desroches, conservateur général au musée Guimet. Isabelle Leroy-Jay Lemaistre, conservateur en chef au département
des Sculptures du musée du Louvre. Guillaume Fonkenell, conservateur au département des Sculptures du musée du Louvre. LU Chenglong, directeur adjoint du département des Antiquités du Musée du palais, Cité interdite




Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris