Exposition Jules-Eugène Lenepveu (1819-1898) - Musée des Beaux-Arts d’Angers

Une exposition présenté au Musée des Beaux-Arts d’Angers (24 juin 2022 - 8 janvier 2023)

Publié le Friday 22 July 2022



Le musée des Beaux-Arts d’Angers présente une rétrospective inédite dédiée à Jules-Eugène Lenepveu, artiste d’origine angevine qui a su largement rayonner en France et en Europe au XIXe siècle.


Exact contemporain de Courbet, Lenepveu est au sommet de sa gloire au tournant du XXe siècle avant de tomber dans un quasi oubli pendant plus d’un siècle ; une absence enfin comblée par cette rétrospective que lui consacre le musée des Beaux-Arts d’Angers, fruit d'un long et minutieux travail scientifique.

Le parcours réunit quelque 260 œuvres (peintures, dessins, sculptures, photographies, imprimés, manuscrits, objets d’art, mobilier, céramiques, textiles), dont des « cartons », modèles à taille réelle, pour des décors monumentaux et de nombreux prêts prestigieux.

Lenepveu est un peintre d’histoire dont la tradition se renouvelle au XIXe siècle. Il franchit toutes les étapes d’une carrière officielle. Il obtient le prix de Rome en 1847, est élu membre de l’Institut en 1869 puis nommé directeur de l’Académie de France à Rome en 1873.

Artiste prolifique et excellent dessinateur, au style élégant nourri de savantes références, il est apprécié des commanditaires publics, estimé des particuliers. Il mène son intense activité de décorateur entre Angers et Paris, ses peintures monumentales ornant des édifices de sa cité natale et de sa ville de résidence.

Lenepveu participe au renouveau de la peinture religieuse à Paris au XIXe siècle aux côtés d’autres artistes officiels comme William Bouguereau et Isidore Pils. Parallèlement à son activité de décorateur, Lenepveu expose aux Salons, mais uniquement de 1843 à 1865.

Véritable enfant du siècle, il connaît tous les régimes politiques, monarchique, impérial et républicain. Également enfant du pays d’Anjou, il suit l’itinéraire bien connu de Paris à Rome comme le sculpteur David d’Angers ou le peintre Guillaume Bodinier.

Sa parfaite intégration dans les milieux artistiques est aussi attestée par les portraits exécutés par ses pairs qui fixent ses traits, aux côtés des clichés photographiques. C’est avec Charles Garnier, l’architecte de l’Opéra de Paris, que les liens artistiques et affectifs sont les plus forts. Sa connaissance des acteurs de la scène artistique sert aussi sa carrière et favorise notamment l’attribution de commandes officielles.

Informations pratiques :
• Catalogue d'exposition Jules-Eugène Lenepveu (1819-1898). Peintre du monumental, Editions In Fine / Musées d’Angers
• Musée des Beaux-Arts d'Angers : 14, rue du musée. 49100 Angers
• Ouvert du mardi au dimanche, 10h-18h. Fermé les lundis, les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre
• Entrée : 6€ / 3€ / Gratuit -26 ans et pour tous de 17h à 18h

Commissariat d'exposition : Anne Esnault, directrice des Musées d’Angers

Jules-Eugène Lenepveu, Hylas attiré par les nymphes, 1865, musée des Beaux-Arts d’Angers


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions

Vos annonces
Mots clés

PayPal