Exposition Jean-Léon Gérôme, musée d'Orsay

Une exposition présentée au musée d'Orsay, Paris (219 octobre 2010 au 23 janvier 2011)

Publié le mardi 19 octobre 2010



La perception de Gérôme a, durant les dernières décennies, profondément évolué en France. Longtemps stigmatisé comme le tenant emblématique d'un académisme stérile, Gérôme est aujourd'hui regardé comme l'un des grands créateurs d'images du XIXe siècle.


Jean-Léon Gérôme (1824-1904)Jeunes Grecs faisant battre des coqs dit aussi Un combat de coqs, 1846. Huile sur toile. Paris, musée d'Orsay© RMN (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
Jean-Léon Gérôme (1824-1904)
Jean-Léon Gérôme fut l'un des peintres français les plus célèbres de son temps. Il fut, durant sa longue carrière, l'objet de polémiques ou de critiques acerbes, notamment pour s'être opposé à la reconnaissance de la peinture des réalistes et des impressionnistes à la fin du XIXe siècle, et pour avoir défendu les codes d'une peinture académique essoufflée.

Gérôme fut pour autant moins un héritier qu'un créateur de mondes picturaux inédits, fondés sur une iconographie souvent singulière.

Peindre l'histoire, peindre des histoires, fut la grande passion de Gérôme. Il joua en permanence du mélange des valeurs et des genres dans une esthétique du collage et du décalage qui ne cesse d'intriguer.

Gérôme, peintre académique bien peu orthodoxe, sut ainsi mettre l'Histoire en spectacle, de l'Antiquité au monde qui lui fut contemporain, et placer, par des images particulièrement efficaces, le spectateur en témoin oculaire.

Jean-Léon Gérôme (1824-1904)La fin de séance, 1886. Huile sur toile. Santa Anna, colletcion particulière (c) Frankel family Trust
Jean-Léon Gérôme (1824-1904)
Cette exposition ne vise pas à une réhabilitation de l'artiste, menée au cours des années 1970-1980 par les travaux pionniers du professeur Gerald Ackerman, mais à souligner la modernité paradoxale de celui qui fut longtemps regardé comme réactionnaire.

" Nous avons regardé Gérôme à travers le prisme de la culture visuelle contemporaine saturée d'images de toute nature et aux statuts multiples et ambivalents. Juste retour, l'oeuvre de l'éclectique Gérôme, aussi populaire que savant, est aujourd'hui éprouvé à l'aune des High and Low Art définitivement confondus. "

" Gérôme aura joué en permanence du mélange des valeurs et des genres, et cette esthétique du collage et du décalage, en équilibre instable sur les frontières floues du goût et du kitsch, a de quoi intriguer le regard contemporain. Il y a en effet, chez Gérôme, bien que souvent perçu comme un artiste réactionnaire, une modernité paradoxale au qui tient à l'originalité de son regard, à son habileté, tout à la fois rehaussée et dissimulée par son métier académique au à créer des images, à donner l'illusion du vrai par l'artifice et le subterfuge. " Extrait du catalogue d'exposition, Regarder Gérôme, Laurence des Cars, Dominique de Font-Réaulx et Édouard Papet.

Jean-Léon Gérôme (1824-1904)Tanagra © RMN (Musée d'Orsay) / René-Gabriel Ojéda
Jean-Léon Gérôme (1824-1904)
L'exposition évoque également le destin américain précoce de l'oeuvre de Gérôme. Achetée, collectionnée, exposée et diffusée dès les années 1870 par les amateurs et les musées américains, la peinture de Gérôme s'est remarquablement infiltrée dans l'imaginaire historique du Nouveau Monde et son média de prédilection, le cinéma. L'exceptionnel inventeur d'images que fut Gérôme est ainsi devenu un très convaincant peintre pré-hollywoodien.

Informations pratiques

 Musée d'Orsay, entrée par le parvis, 1, rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris .

 Accès métro : Solférino, Odéon / RER C : Musée d'Orsay / Bus : 68, 69, 24.

 Horaires : ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 18h (fermeture des caisses à 17h), le jeudi jusqu'à 21h45

 Tarification : droit d'entrée au musée : plein tarif : 8 € ; tarif réduit : 5,5 €. Moins de 18 ans, adhérents : gratuit

 Catalogue d'exposition : Jean-Léon Gérôme, éditions Skira/Flammarion.

Découvrez "Jean-Léon Gerome, l'Histoire en spectacle" au musée d'Orsay sur Culturebox !


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris