Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Exposition Gustave Doré, un peintre-né - Expositions en régions- DessinOriginal.com

Exposition Gustave Doré, un peintre-né

Une exposition présentée au monastère royal de Brou, Bourg-en-Bresse (12 mai - 16 septembre 2012)

Publié le jeudi 24 mai 2012



Le monastère royal de Brou met à l'honneur l'oeuvre peint de Gustave Doré, qui contrairement à son oeuvre d'illustrateur, reste peu connue. Pourtant plus de 200 peintures sont recensées (dont 5 conservées dans les collections du musée), et attestent d'un artiste inspiré et visionnaire.


Gustave Doré (1832-1883)Inclassable car prolixe et libre, Gustave Doré était peut-être un « romantique réaliste » ou un « réaliste visionnaire ».

Passionné par l'imaginaire littéraire et mythologique, par le sentiment romantique de la nature, ou encore par le mysticisme de la foi, Gustave Doré confessait lui même en 1873 : "J'illustre aujourd'hui pour payer mes couleurs et mes pinceaux. Mon coeur a toujours été à la peinture. J'ai le sentiment d'être né peintre."

Gustave Doré (1832-1883)Dante et Virgile dans le neuvième cercle de l'Enfer, huile sur toile, 1861, Bourg-en-Bresse, musée du monastère royal de Brou © Hugo Maertens
Gustave Doré (1832-1883)
Son talent de peintre ne sera jamais reconnu en France de son vivant, contrairement à son talent d'illustrateur. Il présente une première peinture au Salon de Paris en 1850, Les pins sauvages, mais les critiques sont mauvaises. Suivent de nombreux envois au Salon, jusqu'en 1882. Ce n'est qu'en 1867, lorsque Gustave Doré ouvre à Londres la Doré Gallery qu'il rencontre enfin le succès en Angleterre, puis aux Etats-Unis.

gustave-dore-les-saltimbanques-1874.jpgGustave Doré. Les Saltimbanques, 1874. Musée de Clermont-Ferrand.
Son oeuvre peint porte sa marque, originale et personnelle. Il met sa technique « au service d'une imagination géniale ». Le paysage, dans sa dimension pittoresque et surtout sauvage et sublime, abonde dans son oeuvre, tout particulièrement le paysage de montagne. Il sert aussi à traiter les sujets d'imagination. La peinture religieuse devient rapidement son domaine de prédilection, surtout à partir de l'édition de sa Bible en 1866. Gustave Doré s'impose alors dans ses immenses toiles sur la vie du Christ.

À Paris, Londres, ou en Espagne, il est frappé par la pauvreté urbaine, et la description sociale qu'il en fait est exaltée par leur romantisme intemporel. Il fera part des événements de 1870 dans toute leur cruauté, non sans misanthropie.

L'exposition retrace l'ensemble de la carrière de peintre de Gustave Doré à travers 75 oeuvres, et permet de découvrir pour la première fois rassemblés en France des tableaux inédits.

Informations pratiques :

 Exposition Gustave Doré, un peintre-né, jusqu'au 16 septembre 2012

 Le monastère royal de Brou : 63 bd de Brou - 01000 Bourg-en-Bresse

 Ouvert tous les jours du 1er avril au 30 juin : 9h-12h30 et 14h-18h. 1er juillet au 30 septembre : 9h-18h.

 Tarifs. Plein tarif : 7.5 €. Tarif réduit : 4,50 €. Gratuit : moins de 26 ans, enseignants.

 Catalogue de l'exposition "Gustave Doré, un peintre-né, éd. Somogy

> Voir une sélection de posters de Gustave Doré


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions

Vos annonces
Mots clés