Exposition Die brucke 1905-1914, aux origines de l'expressionnisme

Une exposition présentée au musée de Grenoble (30 mars - 17 juin 2012)

Publié le lundi 21 mai 2012



Grâce à un prêt exceptionnel de 130 oeuvres (peintures, estampes, dessins) provenant du musée Die Brücke de Berlin, le musée de Grenoble présente une exposition consacrée à l'expressionnisme allemand.


 Ernst Ludwig KirchnerNu couché au miroir,1909-1910. Huile sur toile. (c) Brücke-Museum,Berlin
Ernst Ludwig Kirchner
Premier mouvement d'avant-garde allemand, Die Brücke pose d'emblée les bases d'un art où l'expression directe des émotions prime sur le métier et l'esthétique. Couleurs pures et formes tourmentées sont au service de sensibilités exacerbées.

L'exposition rassemble autour d'un groupe significatif de peintures, une sélection magnifique d'oeuvres sur papier - un support particulièrement privilégié par les artistes Die Brücke qui excellaient dans le domaine de la gravure sur bois. Cette pratique, qui se rattache à l'art ancien allemand (Albrecht Dürer, Lucas Cranach le Jeune), sera déterminante dans l'évolution formelle de leur style.

Emil NoldeLes Troncs blancs, 1908. Huile sur toile. Brücke-Museum, Berlin @ Stiftung SeebuII Ada und Emil Nolde
Emil Nolde
Plus que les noirs profonds des estampes, c'est la couleur pure, violente et sensuelle, qui règne ici en maitre absolu. Elle irrigue cet univers et lui confère à jamais cette vie et cette énergie que ces jeunes artistes en rupture de ban ont su lui insuffler.

Influencés par les oeuvres de Van Gogh et de Munch autant que par les arts primitifs, ces artistes traduisent dans un style aux couleurs éclatantes et au graphisme résolument outré le rythme trépidant de la vie, celui du monde des origines en communion avec la nature, comme celui des grandes villes et de leur atmosphère enfiévrée.

L'exposition offre une occasion exceptionnelle pour le public français de se familiariser avec ce mouvement essentiel de l'art du XXe siècle.

Créé à Dresde en juin 1905 par Ernst Ludwig Kirchner, Fritz Bleyl, Karl Schmidt-Rottluff et Erich Heckel et rejoint ensuite par Max Pechstein, Emil Nolde, Cuno Amiet et Otto Mueller, ce groupe se définissait avant tout par son rejet de l'art académique.

Informations pratiques :

 Exposition Die brucke 1905-1914, aux origines de l'expressionnisme, jusqu'au 17 juin 2012

 Musée de Grenoble, 5 place de Lavalette au 38000 Grenoble.

 Horaires : Ouvert tous les jours de 10h à 18h30, sauf le mardi.

 Plein tarif : 8 €.

 Catalogue de l'exposition "Die brucke 1905-1914, aux origines de l'expressionnisme", éditions Somogy

> Voir une sélection de posters et reproductions de peintures expressionnistes

L'exposition se déplacera ensuite au musée des Beaux-arts de Quimper (11 juillet - 15 octobre 2012).»»»

Commissariat de l'exposition: Guy Tosatto, conservateur en chef, directeur du musée de Grenoble. Nathalie Gallissot, conservateur en chef au musée des beaux arts de Quimper.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions