Exposition Désirs et volupté à l'époque victorienne

Une exposition présentée au musée Jacquemart-André, Paris (13 septembre 2013- 20 janvier 2014)

Publié le lundi 21 octobre 2013



L'exposition Désirs et volupté à l'époque victorienne offre un large aperçu de la peinture britannique des années 1860 à la veille de la Première Guerre mondiale. A travers une cinquantaine d'oeuvres exposées, le musée Jacquemart-André invite à découvrir les préraphaélites, artistes célèbres de l'Angleterre de la reine Victoria au XIXe siècle : Sir Lawrence Alma-Tadema (1836-1912), Sir Frederic Leighton (1830-1896), Edward Burne-Jones (1833-1898) ou encore Albert Moore (1841-1893).


desir-3.jpgFrederic, Lord Leighton (1830 - 1896). Crenaia, la nymphe de la rivière Dargle, vers 1880. Collection Pérez Simón, Mexico © Studio Sébert Photographes
Les artistes préraphaélites font de la beauté un absolu et un art de vivre. Le sujet principal de ce mouvement artistique, dénommé « Aesthetic Movement », est la femme.

Dépeintes dans un cadre de vie réinventé, ces femmes voluptueuses se muent en héroïnes antiques ou médiévales. Une nature luxuriante et des palais somptueux servent de décors à ces femmes sublimes, lascives, sensuelles, amoureuses, bienfaisantes ou maléfiques.

La peinture devient un rêve éveillé, foisonnant de symboles.

"Héroïne antique ou médiévale, elle incarne à travers ses mille visages leur rêve de beauté et la nostalgie d'un âge d'or, à l'opposé des aspirations artistiques qui surgissent alors en France. [...]." Extrait de l'introduction de Bruno Monnier, Président Directeur Général de Culturespaces.

En effet, à la même période, la critique parisienne est aux prises avec la révolution esthétique de l'impressionnisme tournée vers la modernité, et la création picturale qui bouleverse la Grande-Bretagne ne trouve que peu d'échos sur le continent.

desir-4.jpgJohn William Waterhouse (1849 - 1917). Le chant du printemps, 1913. Collection Pérez Simón, Mexico © Studio Sébert Photographes
Les oeuvres exposées au Musée Jacquemart-André, dont certaines sont de véritables icônes de l'art britannique (Les Roses d'Héliogabale d'Alma-Tadema, Les Jeunes filles grecques ramassant des galets sur la plage de Leighton, Un Quartet. Hommage du peintre à l'art de la musique d'Albert Moore, ou encore Andromède de Poynter), appartiennent à l'une des plus importantes collections de peinture victorienne en main privée : la collection mexicaine Pérez Simón.

Les peintres Lawrence Alma-Tadema, Edward Burne-Jones, John William Godward, Frederick Goodall, Arthur Hughes, Talbot Hughes, Frederic Leighton, Edwin Long, John Everett Millais, Albert Moore, Henry Payne, Charles Edward Perugini, Edward John Poynter, Dante Gabriel Rossetti, Emma Sandys, Simeon Solomon, John Strudwick, John William Waterhouse et William Clarke Wontner, emblématiques de cette période victorienne, sont représentés à cette occasion.

Informations pratiques :

 Exposition Désirs et volupté à l'époque victorienne, jusqu'au 20 janvier 2014.

 Musée Jacquemart-André, 158 bd Haussmann - 75008 Paris.

 Horaires : Ouvert tous les jours, sans exception, de 10h à 18h. Nocturnes tous les lundis et samedis jusqu'à 20h30.

 Tarif : 11 €, tarif réduit : 9,5 €, gratuit pour les enfant (- de 7 ans)

- Catalogue d'exposition : Désirs et volupté à l'époque victorienne, éditions Fonds Mercator.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris