Exposition Des Animaux et des Pharaons - Musée Louvre-Lens

Une exposition présentée au musée Louvre-Lens (5 décembre 2014- 9 mars 2015)

Publié le vendredi 19 décembre 2014



Le Louvre Lens révèle toutes les facettes du lien si particulier qui unit l'Égypte ancienne au monde animal. À travers 430 oeuvres, l'exposition ressuscite une faune aujourd'hui en partie disparue d'égypte, et rappelle à quel point son rôle est essentiel dans la civilisation pharaonique.


lens4.jpgFigurine de mère singe avec son petit, Troisième Période intermédiaire (vers 950-700 avant J.-C.)© Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Christian Decamps
Dans l'Égypte ancienne, les Hommes vivent en harmonie avec la nature, qu'ils observent avec une extraordinaire attention.

Les animaux sont omniprésents, ils sont chassés, élevés ou domestiqués, mais également sacrifiés ou vénérés. Ils sont tour à tour denrée alimentaire, moyen de transport, remède médical, compagnon et objet de culte.

lens5.jpgStatue assise d'Amon à tête de bélier, Nouvel Empire, 18e dynastie, probablement règne d'Amenhotep III (1391-1353 avant J.-C.)© Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Christian Decamps
La figure animale est utilisée pour traduire des idées, dans un langage qui peut être rédigé ou représenté. Elle constitue à ce titre un pilier de la pensée égyptienne, qu'elle soit religieuse, funéraire ou politique.

" Quelles sont les motivations qui les ont incités à représenter leurs dieux et leurs rois comme des bêtes ? Pourquoi ont-ils sacrifié et momifié des multitudes d'animaux, du plus humble au plus spectaculaire ? Autant de questions que l'on peut légitimement se poser et auxquelles l'exposition tentera d'apporter des éléments de réponse tout en fournissant au visiteur des clés de compréhension et le loisir de contempler, de la gracile gazelle au taureau puissant, le spectacle d'une faune sublimée par l'habileté des artistes égyptiens." Hélène Guichard, commissaire de l'exposition.

lens_6.jpgL'exposition propose au visiteur une double approche, à la fois pédagogique et esthétique. Elle permet tout d'abord l'acquisition de connaissances au fil d'un parcours qui offre une progression logique, de la simple perception matérielle de créatures réelles évoluant dans leur milieu naturel,
à leur transposition dans le langage codifié de la pensée égyptienne.

Parallèlement, l'exposition dévoile la richesse et la variété de la production artistique suscitée par le règne animal, source infinie d'inspiration. D'une amulette en forme de grenouille à la sculpture monumentale des babouins de l'obélisque de Louxor, en passant par le cercueil d'un serpent ou la momie d'un ibis, plus de 430 objets sont réunis.

Près des deux tiers des objets présentés ont été restaurées pour l'occasion, notamment dans l'atelier visible et visitable du Louvre-Lens.

Informations pratiques :

 Exposition Des Animaux et des Pharaons, le règne animal dans l'Égypte ancienne, jusqu'au 9 mars 2015.

 Louvre-Lens : Accès par la rue Paul Bert ou par la rue Georges Bernanos, Lens

 Le musée est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 18h (accueil des groupes dès 9h). Nocturne jusque 22h le premier vendredi du mois, de septembre à juin.

- Catalogue d'exposition Des Animaux et des Pharaons - Musée Louvre-Lens

Commissaire de l'exposition : Hélène Guichard, conservateur en chef au département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre. Assistée de Catherine Bridonneau et Fanny Hamonic.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions