Exposition Caravage à Rome. Amis et ennemis

Une présentée au Musée Jacquemart-André, Paris (14 septembre 2018 - 20 janvier 2019)

Publié le mardi 25 septembre 2018



Une belle exposition consacrée à Caravage (1571 – 1610), figure emblématique de la peinture italienne du XVIIe siècle. Pour cet événement, 10 chefs-d'oeuvre de Caravage, dont 7 jamais présentés en France, sont réunis pour la première fois et dialoguent avec des oeuvres d'illustres contemporains comme le Cavalier d'Arpin, Orazio Gentileschi ou Giovanni Baglione.


L'exposition est consacrée à la carrière romaine de Caravage et aux relations étroites que le peintre entretenait avec les collectionneurs et les artistes, mais aussi avec les poètes et les érudits de son temps, liens qui n'ont jamais fait l'objet d'une exposition.

Caravage. Le Joueur de luth, 1595-1596 © Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg

Le parcours s'attache également à présenter ses ennemis et rivaux présents sur la scène artistique romaine. Caravage, qui ne voulait pas être imité et qui le fut pourtant malgré lui, s'est parfois opposé à ses contemporains, à l'occasion de discussions, de procès, et même de rixes.

Les peintures dialoguent avec les oeuvres des contemporains de Caravage, comme le Cavalier d'Arpin, Annibal Carrache, Orazio Gentileschi, Giovanni Baglione ou Jusepe Ribera, afin d'illustrer le génie novateur de Caravage et de rendre compte de l'effervescence artistique qui régnait alors à Rome.

La carrière romaine s'achève en 1606, quand, au cours d'une discussion très animée, Caravage tue Ranuccio Tomassoni. Condamné à mort suite à cette rixe fatale, Caravage est contraint à l'exil, mais ses plus fidèles mécènes continuent à s'intéresser à son destin. À Zagarolo, non loin de Rome, c'est sous la protection de la famille Colonna que Caravage peint Les Pèlerins d'Emmaüs, un chef-d'oeuvre qui témoigne d'une nouvelle démarche stylistique, et une mystérieuse Madeleine en extase, deux chefs-d’œuvre également présentées dans l'exposition.

Informations pratiques :
Catalogue d'exposition : Caravage à Rome. Amis et ennemis, éditions Fonds Mercator.
• Musée Jacquemart-André : 158 bd Haussmann - 75008 Paris.
• Horaires : Ouvert tous les jours, sans exception, de 10h à 18h. Nocturnes tous les lundis jusqu'à 20h30. Nocturnes exceptionnelles les 5, 12 et 19 octobre jusqu'à 20h30.
• Tarif : 16 €, tarif réduit : 13 €, gratuit pour les enfant (- de 7 ans)
Commissariat d'exposition : Francesca Cappelletti, Professeur d’histoire de l’art moderne à l’Université de Ferrare, Italie. Pierre Curie, Conservateur en chef du patrimoine, conservateur du Musée Jacquemart-André.

Catalogue de l’exposition Caravage à Rome. Amis et ennemis, éd. Mercator


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris