Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
El Modernismo, de Sorolla à Picasso, 1880-1918 - Expositions Internationales- DessinOriginal.com

El Modernismo, de Sorolla à Picasso, 1880-1918

Une exposition présentée à la Fondation de l'Hermitage à Lausanne, Suisse (du 28 janvier au 29 mai 2011)

Publié le vendredi 11 février 2011



La Fondation de l'Hermitage organise une importante exposition consacrée à l'art espagnol à l'aube du XXe siècle.


Oscillant entre respect des traditions hispaniques et modernité, les oeuvres de cette époque s'inscrivent dans l'élan d'ouverture que connaît alors l'avant-garde espagnole.

Extraordinairement riche et diverse, la production artistique en Espagne à l'aube du XXe siècle reste encore mal connue en dehors de son pays d'origine.

Joaquín Sorolla y BastidaEnfants à la plage, Valence, 1916. collection privée © photo Gonzalo de la Serna Arenillas/Charlie Peel, Archives BPS, Madrid
Joaquín Sorolla y Bastida
"Que penser de cette curieuse situation ? Peut-on en déduire qu'aucun peintre espagnol de la période comprise entre Goya et Picasso n'est digne de figurer dans une histoire de l'art du XIXe siècle ? Il n'est pas nécessaire d'avoir des connaissances approfondies pour sentir instinctivement que ce n'est sûrement pas le cas. En consultant quelques manuels d'histoire de l'art espagnol, on apprend que Barcelone et Madrid abritaient une école de peinture florissante, très diverse, féconde et quelquefois remarquablement originale. Certes, les peintres qui ont fait entrer l'Espagne dans la modernité artistique ne sont pas franchement célèbres chez nous. Aureliano de Beruete, Santiago Rusiñol, Ramón Casas, Hermenegildo Anglada-Camarasa, Ignacio Pinazo, Joaquim Mir et DarÍo de Regoyos, tous quasiment tombés dans l'oubli en dehors de leur pays, ont pourtant forgé le caractère singulier de la peinture espagnole à l'aube du XXe siècle. En plus de Picasso, deux peintres espagnols seulement ont acquis une envergure internationale : JoaquÍn Sorolla et Ignacio Zuloaga [...]. Extrait du catalogue, William Hauptman.

Entre la mort de Goya et la période cubiste de Picasso s'étendent pourtant quelques décennies fascinantes, qui voient se former les prémices de l'art moderne espagnol.

Ignacio Zuloaga y ZabaletaLe palais des rois d'Aragon à Tarassone, avant 1926 © photo Jean-Christophe Poumeyrol, Musée des beaux-arts de Pau © 2010, ProLitteris, Zurich
Ignacio Zuloaga y Zabaleta
L'exposition, qui compte une centaine de tableaux, réunit les artistes les plus significatifs de cette époque (Anglada, Beruete, Casas, Mir, Picasso, Pinazo, Regoyos, Rusiñol, Sorolla, Zuloaga). La grande majorité des oeuvres provient de musées publics espagnols (le Prado, le Musée Sorolla, le Musée Thyssen-Bornemisza, ou encore le Musée des beaux-arts de Valence et le Musée National d'Art de Catalogne de Barcelone), de même que de collections privées espagnoles. Quelques tableaux-phares du Musée d'Orsay et du Musée Rodin viennent compléter cette sélection
rigoureuse et de haut niveau.

Commissariat d'exposition : Juliane Cosandier, directrice de la Fondation de l'Hermitage. William Hauptman, historien de l'art,

Informations pratiques :

 Fondation de l'Hermitage - 2, route du Signal CH au 1000 Lausanne 8 Bellevaux

 Horaires : Ouvert au public du mardi au dimanche de 10h à 18h, le jeudi jusqu'à 21h, fermé le lundi.

 Tarif : Adultes : CHF 18. Retraités : CHF 15. Etudiants, apprentis, chômeurs : CHF 7. Jeunes jusqu'à 18 ans : gratuit.

 Catalogue de l'exposition "El Modernismo, de Sorolla à Picasso, 1880-1918", édition 5 Continents


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions Internationales

Voir tous les articles de la rubrique Expositions Internationales