Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Louise Bourgeois : Moi, Eugénie Grandet. - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

Louise Bourgeois : Moi, Eugénie Grandet.

Exposition présentée à la Maison de Balzac, Paris (3 novembre 2010 au 6 février 2011)

Publié le mardi 11 janvier 2011



Louise Bourgeois, grande artiste de la scène contemporaine, décédée le 31 mai dernier à New York, avait souhaité profiter de l'intimité de la Maison de Balzac pour présenter ses oeuvres dédiées à Eugénie Grandet.


Louise Bourgeois (1911-2010)Créant une oeuvre autour de la broderie, Louise Bourgeois nous livre plusieurs séries de tableaux qui évoquent le temps qui passe.

"Quadrillages, symétrie rassurante, sentiment des heures qui passent, on croit entendre le rythme du balancier de l'horloge comtoise et le bourdonnement de trois mouches se pourchassant sous la suspension du salon. [...]"

"Donner une forme plastique élaborée à des désirs et des hantises, c'est le travail de Louise Bourgeois. Ici, ce sont la lenteur et la résignation qui sont transformées en exercice spirituel, ces petits tableaux sont des mandalas, des prières, les heures sont des perles, elles s'égrainent comme les boules d'un chapelet. Ces tableaux ne sont pas seulement des objets, ce sont des supports d'émotion, des reposoirs. Comme si l'esprit d'Eugénie Grandet hantait celui de Louise Bourgeois." Essai de Jean Frémon, extraits de la publication accompagnant l'exposition.

Louise Bourgeois (1911-2010)MY INNER LIFE III (EUGÉNIE GRANDET), 2008. Eau-forte, gouache, aquarelle et crayon sur papier. Courtesy the Artist and Osiris Photo: Benjamin Shiff ©Louise Bourgeois Trust / Adagp, Paris 2010
Louise Bourgeois (1911-2010)
Cette création originale, spécialement conçue pour le musée, est l'expression donné par Louise Bourgeois à son « identification récurrente », selon ses propres termes, avec « celle à qui l'on ne donna jamais la chance de grandir ».

Eugénie Grandet, célèbre dès sa publication en 1833, met en scène le père Grandet, vigneron d'une avarice instinctive, sa femme, que l'insensibilité de son mari écrase et finit par tuer, et sa fille Eugénie, douce, bonne et aimante qui, déçue dans ses sentiments, se referme sur elle-même et devient une vieille fille charitable mais amère.

Le roman de Balzac traite donc de la famille, de l'adolescence, de la douleur et de la solitude : autant de thèmes explorés par Louise Bourgeois depuis ses premières peintures, à la fin des années 30.

Entièrement fondée sur la mémoire et les « motivations enfantines », l'oeuvre de Louise Bourgeois est autobiographique. Au service de l'inconscient, son art cathartique renvoie aux relations mère - enfant ou père - enfant.

Informations pratiques

 Maison de Balzac : 47, rue Raynouard, 75016 Paris

 Accès : Métro Passy (ligne 6) / La Muette (ligne 9), RER C stations Boulainvilliers ou Radio France, Bus n°32, 50, 70, 72.

 Horaires : Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h00. Fermé les lundis et jours fériés.

 Tarif : 4€, tarif réduit : 3€

  Catalogue de l'exposition "Louise Bourgeois : Moi, Eugénie Grandet.", éditions Gallimard.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris