Guillaume Bottazzi, Marseille Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture

Guillaume Bottazzi réalise une oeuvre monumentale de 50 m²

Publié le mercredi 21 août 2013



Guillaume Bottazzi réalise dans le cadre de Marseille Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture une oeuvre monumentale de 50m².


MP2013 a l'ambition de donner une dimension territoriale à cet événement et c'est à la Ciotat dans un des plus grands projets de rénovation urbaine d'Europe, que l'artiste va réaliser sa peinture. Cette oeuvre pérenne couronnera l'entrée d'un quartier populaire, l'Abeille, qui est en complète restructuration. Elle se trouve face à l'avenue Joseph Roumanille et sera visible notamment de la route qui conduit à la gare de la Ciotat.

Cette belle peinture s'envole dans le ciel et semble se délier des lois de l'apesanteur. Des dégradés bleus, jaunes et blancs renvoient à d'autres champs extérieurs du cadre qu'elle investit. Les formes non solides comme des gazes semblent s'échapper et nous induisent à nous élever dans les airs dans une écriture polysémique qui renvoie à nos propres références. Cette oeuvre développe nos capacités cognitives et notamment nous induit à élaborer ce que nous voyons.

En investissant l'espace publique, outre l'amélioration du cadre de vie des habitants, qui bien-sûr agit sur leur bien -être, jusqu'à parfois créer de la dopamine chez l'observateur, elle permet de donner un accès à la culture à un public non initié. "Plus on voit des oeuvres d'art, plus on est prêt à les recevoir".

Cette démarche s'inscrit dans la volonté politique d'apporter de la nouveauté et de promouvoir son territoire à l'échelle internationale.
Rappelons quand même que Guillaume Bottazzi est un grand artiste, qu'il exerce son activité sur quasiment tous les continents du monde. Il a récemment réalisé la plus grande peinture du Japon sur tous les murs du musée international d'art contemporain Miyanomori à Sapporo (MIMAS), le plus important musée de L'Île d'Hokkaido.

L'artiste invite le public à se rendre sur place à partir du 9 septembre afin de le voir réaliser sa peinture du début jusqu'à son achèvement. Ce processus est un spectacle unique qui montre aussi la face caché de l'art.

Du 9 septembre au 9 octobre 2013

en savoir plus : www.guillaume.bottazzi.org


Imprimer cet article