Exposition Valentin de Boulogne. Réinventer Caravage - Musée du Louvre, Paris

Une exposition présentée au musée du Louvre, Paris (22 Février - 22 Mai 2017)

Publié le mardi 07 mars 2017



Première grande exposition dédiée à Valentin de Boulogne (1591-1632), un artiste singulier et figure la plus importante du mouvement caravagesque en Europe, présentée au Louvre en association avec le Metropolitan Museum de New York.


valentin2.jpgValentin de Boulogne. Reunion dans un cabaret © RMN-GP, musée du Louvre
Dans les années qui suivirent la mort de Caravage en 1610, l'Espagnol Jusepe de Ribera et le Français Valentin de Boulogne sont les deux plus importants protagonistes de la peinture naturaliste à Rome.

Considéré comme l'un des plus grands artistes français à l'égal de Poussin, Valentin de Boulogne (1591-1632) passa l'essentiel de sa carrière à Rome, où il reçut de prestigieuses commandes de la famille Barberini, et notamment du pape Urbain VIII.

valentin3.jpgValentin de Boulogne, Les tricheurs, vers 1614 © BPK, Dresden Gemäldegalerie Alte Meister
Aussi libre que Caravage, mort lui aussi dans la fleur de l'âge, le rapprochement entre les deux artistes est perceptible par la brutalité et le choix des sujets tirés de la vie quotidienne (joueurs de cartes, scènes de cabaret...), dans la rhétorique des gestes, les cadrages et le travail sur le clair-obscur.

valentin-4.jpgValentin de Boulogne, David et Goliath, vers 1615-1616, (détail) © Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid
En revanche, Valentin de Boulogne va parvenir à répondre aux critiques formulées à l'encontre de Caravage. Il développe une acuité psychologique, un sens de l'introspection et un raffinement chromatique qui tempèrent la violence des clair-obscur de Caravage et parvient ainsi à transfigurer.

Très célèbre en son temps, sa réputation est arrivée jusqu'en France où Valentin a été apprécié dès le XVIIe siècle.

Le cardinal Mazarin, ministre de Louis XIV, rassembla neuf toiles de l'artiste, qui entrèrent dans les collections royales après sa mort et constituent l'un des fleurons de la collection du Louvre. Louis XIV acquit également une série de quatre évangélistes de Valentin, toujours accrochée dans la Chambre du Roi à Versailles.

Au XIXe siècle, le style novateur de l'artiste devint un point de référence tant pour Courbet que pour Manet : fervents défenseurs d'un art d'après nature.

Bien que sa brève carrière se déroule entièrement à Rome, Valentin peut donc être considéré comme une figure centrale dans l'histoire de la peinture française et de la peinture européenne.

Informations pratiques :

 Exposition Valentin de Boulogne. Réinventer Caravage, jusqu'au 22 mai 2017.

 Tous les jours, sauf le mardi, de 9h à 18h, les mercredi et vendredi jusqu'à 22h.

 Tarifs : Accès avec le billet d'entrée au musée : 15 €. Gratuit pour les moins de 18 ans.

 Catalogue d'exposition Valentin de Boulogne. Réinventer Caravage, éd. Officina Libraria / Louvre éditions

Commissaires de l'exposition : Sébastien Allard, conservateur général, directeur du département des peintures, musée du Louvre. Commissaire scientifiques : Keith Christiansen, John Pope-Hennessy Chairman du département des Peintures européennes, Metropolitan Museum of Art, New York et Annick Lemoine, directeur scientifique du Festival de l'histoire de l'art et maître de conférences, université de Rennes 2.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris