Exposition Eugène Isabey (1803-1886), par les ruelles et par les grèves, au musée du Louvre

Une exposition présentée au musée du Louvre, Paris (5 juillet - 17 septembre 2012)

Publié le mardi 24 juillet 2012



Le musée du Louvre consacre pour la première fois une exposition aux aquarelles et gouaches saisissantes de virtuosité d'Eugène Isabey, artiste prolifique mais finalement rarement montré. S'il anticipa la vogue des paysages bretons, Isabey reste essentiellement un peintre de la Normandie romantique.


Eugène Isabey (1803-1886)Rochers à Etretat 1851 [ou 1857]© RMN-GP (Musée du Louvre) / Michèle Bellot
Eugène Isabey (1803-1886)
Fils de Jean-Baptiste Isabey (1767-1855), le célèbre miniaturiste de l'Empire, Eugène Isabey sut imposer son prénom par la richesse de sa palette et la générosité de sa touche.

L'exposition présente la face estivale de son oeuvre, les soixante vues des côtes et villes anciennes de Bretagne et de Normandie conservées au département des Arts graphiques du musée du Louvre, ensemble d'aquarelles rehaussées de gouache acquises auprès de l'artiste en 1864, mais dont seules quelques-unes ont, jusqu'à présent, été montrées et publiées.

Eugène Isabey (1803-1886)La présentation est complétée par d'autres dessins et tableaux sur le même thème, issus des collections du Louvre et de la Fondation Custodia. Enfin, dix-huit carnets de dessins inédits, acquis en 1997, permettent de suivre au plus près le travail de cet artiste-voyageur.

Des rivages bretons aux côtes normandes, Eugène Isabey dépeint avec passion l'âpreté des rochers et la violence des vagues, mais il s'attache aussi au pittoresque des ruelles médiévales du vieux Vitré. Il y a du Victor Hugo chez ce précurseur des Impressionnistes.

Eugène Isabey (1803-1886)Dramaturge romantique, derrière le virtuose de la gouache et de l'aquarelle, se cache un artiste authentique, de ceux qui font regarder autrement le spectacle de la nature, leçon à laquelle furent sensibles Jongkind comme Boudin.

Commissaire de l'exposition: Christophe Leribault, conservateur général, département des Arts graphiques, musée du Louvre.

Informations pratiques :

 Exposition Eugène Isabey (1803-1886), par les ruelles et par les grèves, jusqu'au 17 septembre 2012

 Musée du Louvre, Paris : Aile Sully, 2e étage, salles 20 à 23

 Ouvert tous les jours de 9h à 17h45, sauf le mardi. Nocturnes, mercredi et vendredi jusqu'à 21h45.

 Accès avec le billet d'entrée au musée : 10 €.

- Publication: Eugène Isabey. Christophe Leribault. Collection « Cabinet des dessins ». Coédition Le Passage / musée du Louvre


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris