Exposition Emile Savitry. Un photographe de Montparnasse - Maison de la Photographie Robert Doisneau, Gentilly

Une exposition présentée à la Maison de la Photographie Robert Doisneau, Gentilly (25 octobre 2012 - 27 janvier 2013).»

Publié le jeudi 24 janvier 2013



L'exposition d'Emile Savitry permet de découvrir ce photographe humaniste méconnu, en marchant dans ses pas de Pigalle à Saint-Germain-des-Prés, des clubs de jazz aux ateliers d'artistes, du cirque Medrano à la Coupole.


savitry-1.jpgAnouk Aimée et son chat Tulipe dans la Fleur de l'âge de Marcel Carné et Jacques Prévert, Belle-Ile, 1947. © Emile Savitry, courtesy Sophie Malexis
Longtemps oublié de la scène photographique, le parcours de Emile Savitry, entre peinture et photographie, musique et cinéma, a sans aucun doute contribué à en faire un artiste inclassable et a eu pour effet probable d'entretenir cet oubli.

Pourtant, c'est bien au fil de ses rencontres avec des personnalités très diverses et en variant ses activités qu'Emile Savitry a édifié une oeuvre riche et authentique.

En relation étroite avec son cheminement personnel, son oeuvre photographique commence en 1930, va se poursuivre jusqu'aux années 50, et va aborder avec le même humanisme le portrait, le reportage, la scène de rue ou la photographie de plateau.

savitry-2.jpgDans un bar de Pigalle, « un apache » et sa protégée, Paris, 1938. © Emile Savitry, courtesy Sophie Malexis
Il pratique également la photographie de nus, travaille pour la mode et la publicité. Il prouve, dans ces différentes voies de la photographie, sa capacité à adapter sa technique et son regard aux besoins imposés par le sujet. Ses contributions dans la presse illustrée au Match, Arts et métiers graphiques, Regards, Visages du Monde, Cavalcade, Point de Vue, Caliban, Picture Post, Réalités, Vogue, Harper's Bazaar, Jardin des Modes, - reflètent sa démarche qui est en prise avec une presse en pleine évolution et qui est aussi portée par ses choix successifs.

Ses images côtoient celles des photographes les plus renommés de l'époque tels Edouard Boubat, Brassaï, Robert Doisneau, Willy Ronis et quelques autres, par exemple lors de l'exposition organisée par la Photo League à New York en 1948, intitulée « La Photographie française » et rassemblant douze photographes français.

Emile Savitry a été révélé au public en 2011 grâce au long et minutieux travail de Sophie Malexis, commissaire d'exposition, qui a conçu cette première grande exposition monographique qui lui est consacrée.

Informations pratiques :

 Maison de la Photographie Robert Doisneau : 1 rue de la Division du Général Leclerc, 94250 Gentilly

 Ouvert le mercredi et vendredi de 12h à 19h, samedi de 12h à 19h et dimanche de 14h à 19h. Fermée les jours fériés

 Tarifs : Plein tarif 2€, Demi tarif 1 € pour les étudiants, chômeurs, retraités, gratuité pour les au de 18 ans

 Accès : RER B, station Gentilly. Bus n° 57, n° 125, n° 184. Station Velib.

 Catalogue d'exposition Emile Savitry, photographe de Montparnasse, éd. Continents


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris