Exposition De Floris à Rubens, dessins de maîtres d'une collection particulière belge

Une exposition présentée aux Musées royaux des Beaux-arts de Belgique, Bruxelles (20 janvier - 15 mai 2016)

Publié le mardi 08 mars 2016



Une sélection de quatre-vingt sept dessins de maîtres flamands et hollandais, datant du XVIe ou début du XVIIe siècle. Issues d'une collection particulière, ces feuilles n'ont jamais été présentées au grand public. Elles appartiennent à l'une des périodes les plus fécondes et les plus riches d'invention dans l'histoire de l'art du dessin.


floris4.jpgOtto van Veen, dit Otto Venius ou Vaenius (1556-1629), L'Amour surmonte La Nature (Amoris Divini Emblemata, 1615) © Collection Delineavit / photo: J. Geleyns / Roscan
Exposer cette collection particulière permet aux chercheurs et aux visiteurs de découvrir des dessins totalement inédits ou rarement vus, même des spécialistes.

La grande variété d'auteurs, de sujets et de techniques constituent également l'un des principaux attraits de cette accrochage.

L'exposition donne ainsi un aperçu représentatif de près de deux siècles d'art graphique en Flandre et aux Pays-Bas : des Primitifs flamands à Rubens et Jordaens, les maîtres de l'art baroque, en passant par les artistes Renaissance et italianisants du XVIe siècle ainsi que par Jean et Érasme Quellin, deux maîtres classicisants de la fin du XVIIe siècle.

On compte de rares esquisses de grands maîtres qui ont servi de modèles à des estampes et des peintures, mais aussi à des tapisseries, des vitraux et des objets d'orfèvrerie.

floris3.jpgSébastien Vrancx (1573-1647), Énée quitte Didon et Carthage © Collection Delineavit / photo: J. Geleyns / Roscan
La sélection réserve des surprises, comme la production artistique de dessinateurs moins connus ou qui n'ont été étudiés que tout récemment, tels que Hans Collaert au surtout connu en tant que graveur d'innombrables projets d'estampes au Gerard van Groeningen, l'énigmatique Maître de Liechtenstein ou les collaborateurs toujours anonymes de l'entourage des « grands » de l'art flamand comme Pieter Coecke van Aelst, Barend van Orley et Michiel Coxcie.

Dans ce florilège figurent aussi quelques feuilles d'exception de la main de Frans Pourbus l'Ancien, Hendrick Vroom et Hans Savery le Jeune, ainsi que des dessins récemment attribués, par exemple, à Karel van Mander, Joachim Wtewael, Paul de Vos ou Lucas van Uden.

Ces identifications sont le fruit d'une étude approfondie, menée par un groupe d'historiens de l'art sous la direction de Stefaan Hautekeete, conservateur de la collection des dessins anciens aux MRBAB et commissaire de l'exposition.

Informations pratiques :

 Exposition De Floris à Rubens, dessins de maîtres d'une collection particulière belge, jusqu'au 15 mai 2016.

 Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique : 3, Rue de la Régence - 1000 Bruxelles

 Horaires : ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 17h en semaine, de 11h à 18h le week-end. Fermé le lundi.

 Tarifs : 8 € plein tarif, 6 € tarif réduit, 2 € : étudiants (-26), groupes scolaires

 Catalogue d'exposition De Floris à Rubens, dessins de maîtres d'une collection particulière belge, éditions Snoeck.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions Internationales

Voir tous les articles de la rubrique Expositions Internationales