Alexander Calder (1898-1976)

Alexander Calder (1898-1976), sculpteur et peintre américain

Alexander Calder (1898-1976) est une des figures marquantes de la sculpture du XXe siècle. Né aux Etats-Unis, descendant d'une lignée de sculpteurs, il reçoit une double formation d'ingénieur et d'artiste. Il se consacre très tôt à la création d'objets ludiques, - jouets et petits animaux bricolés -, qui témoignent de son ingéniosité. Sa véritable carrière commence à son arrivée à Paris en 1926. En quelques années, il réinvente la sculpture, la transforme en dessin dans l'espace, la fait évoluer vers le dynamisme et l'abstraction. Entre 1926 et 1931, il élabore un ensemble totalement original, le Cirque Calder, constitué de centaines de figurines réalisées à partir de matériaux de récupération et animées de mécanismes rudimentaires, qu'il commande lui-même à l'aide de ficelles, comme un marionnettiste. Écartant les techniques traditionnelles, il imagine une sculpture en fil de fer, vide, linéaire et mobile. Après 1930, marqué par l'abstraction géométrique de Mondrian, il crée des sculptures cinétiques dont les lignes métalliques, ponctuées de couleurs pures, sont des directions rythmiques. Il retourne aux Etats-Unis en 1933, inquiet du climat politique européen. En 1943, le Museum of Modern Art de New York organise une première rétrospective, suivie en 1946 par une exposition à Paris préfacée par Jean-Paul Sartre, et en 1952, il obtient le grand prix de la Biennale de Venise. (présentation tirée du dossier de presse Alexander Calder, les années parisiennes, Centre Pompidou).

Rechercher "Alexander Calder (1898-1976)" parmi les livres de DessinOriginal.com


Exposition Calder & Picasso

Le 18 avril 2019

Toute comparaison attentive des travaux artistiques d'Alexander Calder et de Pablo Picasso aboutit au même constat : l'exploration du vide a été l'un des thèmes communs de leurs expérimentations plastiques, de la figuration jusqu'à l'abstraction.



Alexander Calder, les années parisiennes (1926-1933)

Le 22 avril 2009

L'exposition illustre la période durant laquelle Calder découvre son vocabulaire artistique personnel. Quand il arrive à Paris en 1926, il est peintre, illustrateur. Au moment de son retour aux États-Unis en 1933, il est devenu une figure emblématique du «drawing in space», l'un des grands sculpteurs du XXe siècle.