Les parisiens sous l'Occupation

Paris, Bibliothèque historique de la Ville de Paris (du 20 mars au 1er juillet 2008)

Publié le mardi 27 mai 2008



André Zucca photographe de propagande donne à voir un Paris léger, voire insouciant sous l'Occupation. Un témoignage photographique qui n'en demeure pas moins important, par la qualité des vues, par sa rareté, par sa valeur historique.


André Zucca (1898-1973)En suivant la mode. Jardin du Luxembourg. Paris, mai 1942. Crédit : A. Zucca / Roger-Viollet
André Zucca (1898-1973)
André Zucca disposait de films couleurs parce qu'il travaillait pour le magazine Signal, organe allemand de propagande nazie vantant la puissance de la Wehrmacht et de la Waffen SS. De toutes les photographies présentées dans l'exposition, pas une seule ne fut publiée dans ce magazine nazi, qui réservait la couleur aux seules photos de guerre.

Il s'agit d'un témoignage particulier de Paris pendant les années noires, de l'Occupation à la Libération. Ces photographies relèvent d'une démarche personnelle, fruits des promenades de Zucca à travers Paris. Il semble poursuivre la réalisation d'une oeuvre, en utilisant une technique nouvelle, la couleur, et en donnant ainsi le sentiment de ne pas se préoccuper de ce que vivent par ailleurs les Parisiens.

Il a choisi un regard qui ne montre rien, ou si peu, de la réalité de l'occupation et de ses aspects dramatiques : files d'attentes devant les magasins d'alimentation, rafles de Juifs, affiches annonçant les exécutions. Dans ces images, nulle trace non plus de la Résistance, pourtant présente à Paris dès 1940.

André Zucca (1898-1973)Les Halles. Paris, juillet 1942. (c) A. Zucca / Roger-Viollet
André Zucca (1898-1973)
La pellicule couleur était encore à l'époque d'un maniement difficile pour les photos extérieures nécessitant une lumière forte, ce qui contribue à l'impression dégagée par ces photographies d'un Paris constamment ensoleillé et coloré. Ce sont ces promenades que l'exposition présente, traces étranges du travail d'un photographe au parcours ambigu, mais dont la valeur propre présente un intérêt historique et artistique incontestable.

Toutes les photographies sont issues de l'exceptionnel fonds détenu par la Bibliothèque - près de 12000 clichés sur le Paris occupé (10600 clichés noirs et blancs et 1058 photos couleur). Les photographies présentées ont fait l'objet de corrections minutieuses, qui ont permis de restituer les couleurs avec exactitude.

Il a été reproché à l'exposition son manque de perspective. En effet, accompagnés de légendes minimalistes, les photographies sont livrées tels quels au visiteur, sans explications sur leur contexte, mis à part les légendes laconiques du photographe.

Informations pratiques

 Bibliothèque historique de la Ville de Paris, 22, rue Malher - Paris 4e.

 Accès métro : Bus : 69, 76, 96

 Horaires : Ouvert au public du mardi au dimanche de 11h à 19h.

 Tarif : 4€, tarif réduit : 2€

 Catalogue d'exposition : Les Parisiens sous l'Occupation. Photographies en couleurs d'André Zucca. Editions Gallimard.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris