Le bain et le miroir. Soins du corps et cosmétiques de l'Antiquité au Moyen Âge

Paris, Musée de Cluny au Musée national du Moyen Âge (20 mai au 21 septembre 2009)

Publié le mercredi 17 juin 2009



En présentant l'importance du modèle gréco-romain dans la pratique des soins du corps au Moyen Âge, l'exposition réunit un ensemble exceptionnel de trois cent cinquante oeuvres venues des grandes collections publiques européennes et renouvelle notre regard sur la société antique et la civilisation médiévale.


A l'occasion de la réouverture du frigidarium* restauré des thermes de Cluny, le musée propose une exposition qui traite de l'importance de la cosmétique et du soin du corps dans l'Antiquité et au Moyen Âge.

La chronologie des périodes est respectée et permet de suivre la transmission des rituels du bain à travers les objets de la vie quotidienne, fards, onguents et parfums, nécessaires de toilette, objets précieux et ordinaires. Les sculptures (portraits antiques et statues médiévales), peintures sur vases et peintures sur bois du XVe siècle viennent compléter notre connaissance sur la beauté entre Antiquité et Moyen Âge.

Echo et Narcisse. Maison de Castor et Pollux, PompéiMusée archéologique national, Naples © Archivio dell'Arte Pedicini
Echo et Narcisse. Maison de Castor et Pollux, Pompéi
Les sections consacrées à l'Antiquité évoquent les thermes et leurs décors avec notamment un ensemble de statues d'Aphrodite au bain.

Les thermes romains constituaient un élément important de la transmission des moeurs romaines aux populations conquises. Lieux incontournables de la vie sociale romaine, les thermes étaient fréquentés par tous.

Peintures et statues venaient rappeler aux usagers des bains la poésie des mythes et légendes liées à la mer et à l'eau.

Les salles consacrées à l'ère médiévale montrent la variété et parfois le luxe des accessoires et des rituels de la toilette et viennent contredire nos idées reçues sur un Moyen Âge obscur et synonyme de régression pour l'hygiène du corps.

Sainte BarbeMusée de Cluny, musée national du Moyen Âge, Paris © Rmn / Jean-Gilles Berizzi
Sainte Barbe
D'une grande complexité, l'art de la coiffure est évoqué à travers de remarquables sculptures.

Les grands textes antiques sur la question des soins du corps sont reproduits dans des manuscrits ornés. Certains d'entre eux offrent des images exceptionnelles des bains médiévaux, tout comme la célèbre tapisserie du bain de la vie seigneuriale (musée de Cluny) qui clôt l'exposition.

Une analyse chimique menée sur des produits cosmétiques** apporte une dimension inédite au projet et permet de mieux connaître leur composition et leurs usages. Des manuscrits antiques et médiévaux présentent les ingrédients utilisés et les différentes étapes pour la fabrication des cosmétiques. Ces recettes sont confrontées aux résultats des analyses scientifiques.

Commissariat d'exposition : Isabelle Bardiès-Fronty, conservateur en chef au musée de Cluny au musée national du Moyen Âge. Philippe Walter, directeur de recherche CNRS au C2RMF

* Première salle dans laquelle entraient les usagers des bains romains.

**Afin de mieux connaître la composition des cosmétiques et leurs usages, une étude menée par les laboratoires de l'Oréal Recherche et le Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF-CNRS) a permis l'analyse de 144 échantillons de produits.

Informations pratiques

 Musée de Cluny au Musée national du Moyen Âge : 6, place Paul-Painlevé - Paris 5e.

 Accès métro : Cluny la Sorbonne, Saint Michel ou Odéon. RER C : Saint Michel. RER B : Cluny La Sorbonne. Bus 21, 27, 38, 63, 85, 86, 87.

 Horaires : ouvert tous les jours sauf le mardi, de 9h15 à 17h45

 Tarif : 8.5€, tarif réduit : 6.5€ incluant les collections permanentes, gratuit pour les moins de 26 ans et tous les premiers dimanches du mois.

 Billet jumelé avec le musée national de la Renaissance, Château d'Ecouen : 13 €, tarif réduit : 10 €

Exposition en parallèle "Le bain et le miroir, soins du corps et cosmétiques à la Renaissance" au musée national de la Renaissance du château d'Ecouen.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris