Exposition Intérieurs romantiques, aquarelles de la donation Thaw, au musée de la Vie Romantique

Une exposition présentée au musée de La Vie Romantique, Paris (10 septembre 2011 - 13 janvier 2013)

Publié le lundi 17 septembre 2012



L'exposition, à travers la présentation des aquarelles du Cooper-Hewitt, National Design Museum de New York, présente un large panorama de l'art décoratif occidental au XIXe siècle.


cooper-1.jpgKarl Wilhelm Streckfuss (Allemagne, 1817-1896), Atelier d'artiste à Berlin, 1860 © Cooper-Hewitt, National Design Museum, Smithsonian Institution, photo Matt Flynn
L'exposition s'articule autour de l'histoire de la collection de Eugene V. Thaw, marchand, collectionneur et philanthrope et la naissance d'un nouveau genre pictural , la "vue d'intérieur".

L'exceptionnelle qualité et la richesse de cet ensemble de 80 aquarelles et gouaches sur papier invitent à pénétrer dans l'intimité des intérieurs les plus raffinés du XIXe siècle et offre un panorama des différents arts de vivre européens de l'époque romantique jusqu'à l'ère industrielle.

Au XIXe siècle, l'évolution du goût doit beaucoup à l'émergence d'une société nouvelle au pouvoir, confrontée, après le siècle des Lumières et la Révolution française, à d'ambitieux défis politiques, économiques et sociaux.

cooper-2.jpgEdouard Petrovitch Hau (Estonie, actif en Russie, 1807-1887). Petit Cabinet de l'impératrice Alexandra Feodorovna, 1830-1835 © Cooper-Hewitt, National Design Museum, Smithsonian Institution, photo Matt Flynn
"[.] À bien des égards, l'idée d'un intérieur indissociable de l'identité et des biens de
la famille naît au début du XIXe siècle, lorsqu'on commence, dans la haute aristocratie, à vouloir garder le souvenir, peint à l'aquarelle, des pièces dans lesquelles on vit et des objets qui les décorent.

Avec la révolution industrielle, la bourgeoisie montante accumule les richesses ; ses
demeures deviennent le faire-valoir de ses nouvelles acquisitions : le marqueur d'un
nouveau statut social.[.]" Gail S. Davidson, commissaire d'exposition.

A travers toute l'Europe, en France, en Angleterre en Allemagne ou en Autriche mais aussi en Russie, s'impose un genre pictural trop longtemps considéré comme mineur et pourtant très séduisant, celui de la « vue d'intérieur » que maîtrisent admirablement nombre d'artistes.

cooper-3.jpgAnna Alma-Tadema (Angleterre, 1865-1943). La bibliothèque de sir Lawrence Alma-Tadema à Townshend House, Londres, 1884 © Cooper-Hewitt, National Design Museum, Smithsonian Institution, photo Matt Flynn
A la cour comme à la ville, la société aime à se recevoir dans l'enfilade de ses appartements ou rivalisent d'invention architectes et décorateurs à la mode ; et commande ainsi des images évocatrices du charme discret de la bourgeoisie.

Les plaisirs de la conversation, de la correspondance, de la musique de chambre ou de la peinture intimiste animent des cercles privilégiés, les premiers clubs où se réunit une gentry cultivée et se développe un nouvel art de vivre moderne.

Pour cette exposition, le musée de la Vie romantique s'est associé au Cooper-Hewitt, National Design Museum de New York pour présenter cette remarquable collection de quelque quatre-vingt Vues d'intérieurs du XIXe siècle européen, réunies par le célèbre collectionneur Eugene V. Thaw qui les lui a offertes en 2007.

Commissariat d'exposition : Daniel Marchesseau, directeur du musée de la Vie romantique. Gail Davidson, conservateur au cabinet des arts graphiques Cooper-Hewitt, National Design Museum, New York.

Informations pratiques :

 Exposition Intérieurs romantiques, aquarelles de la donation Thaw, jusqu'au 13 janvier 2013

 Musée de la Vie Romantique : Hôtel Scheffer-Renan - 16, rue Chaptal - Paris 9e

 Horaires : Ouvert tous les jours de 10 à 18h, sauf les lundis et jours fériés.

 Accès : métro Saint-Georges, Pigalle, Blanche, Liège. Bus 67, 68, 74.

 Tarif : 7 € - 5 € - 3,50 €

 Catalogue d'exposition : Intérieurs romantiques, aquarelles de la donation Thaw, Editions Paris Musées


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris