Lettre d'information

Signac et les indépendants - Paris au temps du postimpressionnisme

Postimpressionnisme - Editions Hazan / Musée des Beaux-Arts de Montréal - Ouvrage relié - 384 pages - Textes en Français

Un ouvrage complet et exceptionnel sur la vie artistique parisienne au temps de la Belle Époque, une révolution culturelle s’engage alors avec la création à Paris d’un Salon des Indépendants - dont Paul Signac (1863-1935) est cofondateur -, et la naissance du postimpressionnisme (ou néo-impressionnisme).

> Voir détails de l'exposition

2 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

42,65 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782754111379
Artiste-Genre Postimpressionnisme
Auteur(s) Sous la direction de Gilles Genty et de Mary-Dailey Desmarais
Editeur(s) Hazan / Musée des Beaux-Arts de Montréal
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 384
Langue Français
Dimensions 287 x 248
Technique(s) 550 illustrations
Poids 2.5

Catalogue de l'exposition Paris 1900 et le postimpressionnisme - Signac et les Indépendants, présentée au musée des Beaux-Arts de Montréal, Canada (4 juillet- 5 novembre 2020).

Paris, 1900, une révolution s’engage au temps de la Belle Époque. «  L’art pour tous !  », clament les artistes qui exposent «  sans jury ni récompense  ».

Cofondateur du Salon des Indépendants, Paul Signac s’impose comme le théoricien des «  impressionnistes dits scientifiques  ». Il divise la couleur en taches pures et serrées sur la toile pour que la forme surgisse du mélange optique : il ambitionne un art total entre le paradis perdu de l’âge d’or et l’utopie sociale. Il défend une peinture positiviste, promoteur d’une modernité technique et politique.

Ses compagnons répandent le style «  pointilliste  » comme une traînée de poudre de Paris à Bruxelles : les «  néos  » exaltent les lendemains qui chantent. L’artiste pose en intellectuel engagé, sous la plume de critiques tels que Fénéon, à l’époque de l’affaire Dreyfus.

Un corpus de peintures et d’oeuvres graphiques de Signac et des avant-gardes, des impressionnistes (Monet et Morisot) aux fauves (Dufy, Friesz, Marquet) : symbolistes (Gauguin, Mucha, Redon), nabis (Bonnard, Denis, Lacombe, Sérusier, Ranson, Vallotton), néo-impressionnistes (Cross, Guillaumin, Luce, Pissarro, Seurat, Van Rysselberghe), témoins de la vie parisienne (Anquetin, Degas, Lautrec, Picasso, Steinlen). Une collection privée d’exception pour la première fois exposée dans son ensemble.

Le catalogue comprend plus de 550 illustrations. Sous la direction de Gilles Genty et de Mary-Dailey Desmarais, celui-ci réunit des résultats de recherche et des essais scientifiques signés par des experts du postimpressionnisme. On y retrouve des textes de Mark Antliff, Nathalie Bondil, Charlotte Hellman, Mary-Dailey Desmarais, Claire Denis, Phillip Dennis Cate, Marina Ferretti Bocquillon, Gilles Genty, Hilliard T. Goldfarb, Anne Grace, Jean-David Jumeau-Lafond, Patricia Leighten, Katia Poletti, Véronique Serrano, Nicole Tamburini, Belinda Thomson et Richard Thomson.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus