Lettre d'information

Prix réduit Noir, histoire d'une couleur

Noir, histoire d'une couleur

Histoire des couleurs - Editions Seuil - Ouvrage relié - 210 pages - Textes en Français - Publié en 15/10/2008

Michel Pastoureau retrace la longue et riche histoire du noir dans les sociétés européennes, à travers sa symbolique ambivalente, ses pratiques sociales et ses enjeux proprement artistiques.

Produit indisponible

23,76 €

-40%

39,60 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9782020490870
Artiste-Genre Histoire des couleurs
Auteur(s) Michel Pastoureau
Editeur(s) Seuil
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 210
Langue Français
Dimensions 243 X 238
Technique(s) 96 illustrations
Date parution 15/10/2008
Poids 1.246

Longtemps, en Occident, le noir a été considéré comme une couleur à part entière, et même comme un pôle fort de tous les systèmes de la couleur. Mais son histoire change au début de l'époque moderne : l'invention de l'imprimerie, la diffusion de l'image gravée et la Réforme protestante lui donnent, comme au blanc, un statut particulier.

Quelques décennies plus tard, en découvrant le spectre, Newton met sur le devant de la scène un nouvel ordre des couleurs au sein duquel il n'y a désormais plus de place ni pour le noir, ni pour le blanc : pendant presque trois siècles, ce ne seront plus des couleurs.

Toutefois, dans le courant du XXe siècle, l'art d'abord, la société ensuite, la science enfin redonnent progressivement au noir son statut de couleur véritable.

C'est à cette longue histoire du noir dans les sociétés européennes qu'est consacré le livre de Michel Pastoureau. L'accent est mis autant sur les pratiques sociales de la couleur (lexiques, teintures, vêtements, emblèmes) que sur ses enjeux proprement artistiques. Une attention particulière est portée à la symbolique ambivalente du noir, tantôt pris en bonne part (fertilité, humilité, dignité, autorité), tantôt en mauvaise (tristesse, deuil, péché, enfer, mort). Et comme il n'est guère possible de parler d'une couleur isolément, cette histoire culturelle du noir est aussi, partiellement, celle du blanc (avec lequel le noir n'a pas toujours fait couple), du gris, du brun, du violet et même du bleu.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus