Othon Friesz

Othon Friesz - Editions Cercle d'art - Ouvrage relié - 64 pages - Textes en Français

Soixante-trois chefs-d'oeuvre reproduits en grand format et en couleurs invitent à un parcours passionnant dans l'univers d'Othon Friesz (1878-1949). Un texte clair et précis situe son oeuvre dans le XXe siècle, montre ses principales découvertes et raconte l'histoire de sa vie.

8,00 €

-50%

16,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Ajouter à mes favoris

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis

Noter / écrire un commentaire
Référence LIV_9782702208137
Artiste-Genre Othon Friesz
Auteur(s) Jean-Luc Chalumeau
Editeur(s) Cercle d'art
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 64
Langue Français
Dimensions 310 x 250
Date parution 2006

De 1894 à 1897, Othon Friesz suit avec ses camarades Raoul Dufy et Georges Braque les cours de Charles Lhuillier à l'École des Beaux-Arts du Havre. En 1897, admis aux Beaux-Arts dans l'atelier de Bonnat, il y est rejoint par Dufy. Ils exécutent ensemble des copies au Louvre et se passionnent pour l'art des impressionnistes qu'ils ont l'occasion de voir à la galerie Durand-Ruel.

Dans l'histoire de l'art, Othon Friesz est identifié comme un expressionniste et même un fauve en raison de l'œuvre accomplie de 1906 à 1908.

Même si ce n'était pas dans la célèbre salle VII où furent exposés Matisse, Vlaminck et Derain, il était effectivement présent au fameux Salon d'automne de 1905 d'où sortit le fauvisme. Le texte s'attache à démontrer à l'aide d'une iconographie en majorité inédite que Friesz a tenté le pari de concilier, d'une part, les principes fondamentaux que Matisse s'appliquait à mettre en œuvre pour chaque tableau (« équilibre, pureté, sérénité ») et, d'autre part, ceux préconisés par Vlaminck (« vivre, agir et penser sans entraves »).

Ainsi, le fameux et mal compris « retour à Cézanne », à partir de 1908, n'est en rien une régression, mais le moyen par lequel Friesz a bel et bien réussi son pari en en ayant approfondi l'enjeu.

Le livre permet de rendre un hommage singulier à ce peintre havrais, trop souvent éclipsé par ses grands amis de jeunesse Georges Braque et Raoul Dufy.

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus