Lettre d'information

Le cinéma au Siècle des Lumières

Louis de Carmontelle (1717-1806) - Editions Monelle Hayot - Jacquette transparente sous coffret - 144 pages - Textes en Français - Publié en 2007

« Les spectateurs sont assis au salon. C’est l’après dîner. Carmontelle installe sa grande boîte sur une table, des lampes à huile derrière. Il a préparé des tableaux qu’il a peints sur papier transparent et pressés entre deux verres ».

15,36 €

-55%

34,12 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782903824549
Artiste-Genre Louis de Carmontelle (1717-1806)
Auteur(s) Laurence Chatel de Brancion
Editeur(s) Monelle Hayot
Format Jacquette transparente sous coffret
Nb. de pages 144
Langue Français
Dimensions 240 x 250
Technique(s) 134 illustrations couleurs et noir & blanc
Date parution 2007

Au siècle des Lumières, le théâtre est un haut lieu de sociabilité. Expert du divertissement et en accord avec le goût de l’époque, Louis de Carmontelle (1717-1806) se passionne pour les spectacles optiques. La Camera obscura de Descartes s’est transformée en lanterne magique.

Carmontelle, excellent dessinateur, a l’idée de peindre des transparents qu’il actionne par une manivelle donnant à voir au spectateur, à travers l’encadrement d’une boîte, un spectacle d’un nouveau genre où les images défilent. Il est question de promenade d’un lieu à l’autre, de chroniques de la vie princière dans des résidences à la campagne : le spectateur se sent invité au voyage.

L'ouvrage nous entraîne dans une promenade virtuelle, au fil des rouleaux transparents où Carmontelle a peint des scènes villageoises de lavandières ou de bals publics, des jardins, des paysages.

Au fil des tableaux, il conte la vie du XVIIIe siècle au quotidien. Cet artiste, portraitiste, écrivain de théâtre, créateur de jardins et ordonnateur de fêtes extraordinaires, répond par cette invention au goût de son époque pour l’innovation scientifique et les spectacles optiques. Il tourne sa manivelle découvrant dans l’encadrement de sa boîte le spectacle offert aux voyageurs du carrosse qui avance telle une caméra en action.

Plus de 130 reproductions en couleurs, à fond perdu, à pleine page et in-texte, dont deux paysages sur pages dépliantes. Le chapitre Film : déroulement d'images en continu détaille le procédé mis au point par l'artiste.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus