Lettre d'information

La Forêt de Fontainebleau, un atelier grandeur nature

Editions RMN - Broché - 242 pages - Textes en Français - Publié en en mars 2007

La forêt de Fontainebleau fut sans doute le site le plus fréquenté par le monde de l'Art durant tout le XIXe siècle. Elle a vu venir à elle les artistes dès la fin du XVIIIe siècle. Ils y ont fait leurs premières études, ''d'après nature'', avant d'''aller au motif''...

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

17,06 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9782711852888
Editeur(s) RMN
Format Broché
Nb. de pages 242
Langue Français
Dimensions 220 x 280 millimètres
Date parution en mars 2007
Poids 930 g

Cette attraction a donné naissance à des centaines d'oeuvres - peintures, dessins, photographies, gravures, films - qui, tout en illustrant la forêt, illustrent également les transformations de l'art du paysage.

Le propos est d'abord de donner à voir un ensemble significatif de ces oeuvres signées souvent des plus grands noms : Corot, Bonington, Barye, Rousseau, Millet, Le Gray, Cuvelier, à Monet, Renoir, Redon, Derain, Picasso qui clôt en 1921 un cycle séculaire de l'histoire de la représentation de la forêt de Fontainebleau, en optant pour un hommage aux origines du lieu : La Fontaine belle eau, lequel signifiait le retour à ce qui avait fait la gloire de Fontainebleau (son château, son Histoire et la Renaissance), avant que n'émerge dans la conscience collective la forêt et ses multiples attraits.

Mais comment ne pas s'interroger sur les raisons de cette attirance éprouvée par tant d'artistes pour ce lieu, peintres et photographes certes, mais aussi écrivains et poètes : Sénancour, Musset, Sand, Flaubert, Verhaeren, Mallarmé, Claudel eurent à coeur de donner le récit en vers ou en prose de ''leur'' visite à la forêt.

L'objet du catalogue est aussi de donner des éléments de réflexion sur les liens qui unirent en profondeur et tout au long du siècle, le site aux artistes, qui se nourrirent certes de ''l'esprit du lieu'', mais qui contribuèrent aussi à le modifier, à le transformer. En effet, les peintres, après avoir ''absorbé'' la forêt des hommes de Lettres - la forêt romantique - contribuèrent à réinventer le site, à l'''artialiser'', prélude à sa muséification, laquelle intervient en 1874, date à laquelle une partie de ce site est classé ''Réserves artistiques'' (c'est le premier site naturel classé au monde), mais aussi - est-ce une simple coïncidence ? - date de la première exposition impressionniste. 


Voir la présentation de l'exposition sur ArtActu

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus