Lettre d'information

Hubert Robert - Musée de Valence

Hubert Robert - Editions Fage - Ouvrage broché - 238 pages - Textes en Français - Publié en 2014

Les Hubert Robert du musée de Valence constituent, avec ceux de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg, la plus importante collection d'oeuvres de l'artiste conservée dans un musée.

Expédié sous 3 à 6 jours

32,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9782849753217
Artiste-Genre Hubert Robert
Auteur(s) Hélène Moulin-Stanislas
Editeur(s) Fage
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 238
Langue Français
Dimensions 285 x 240
Date parution 2014
Musée Musée de Valence

Peintre par excellence des ruines de la Rome antique, Hubert Robert (1733-1808) séjourna onze ans dans la cité des papes, à partir de 1754. Il en cultiva le souvenir jusqu'à la fin de sa carrière bien qu'il ait été également un chroniqueur inlassable du Paris du XVIIIe siècle. Hubert Robert a enchanté ses contemporains par sa verve, sa poésie et son inventivité - qualités qui ne pouvaient qu'enthousiasmer un critique comme Diderot.

Le succès de ses paysages lui valut même la commande de plusieurs jardins qu'il peupla de "fabriques" et de grottes à la manière des tableaux qui avaient fait sa célébrité. L'oeuvre d'Hubert Robert est traversée du sentiment de la nature qui se peuple de temples à l'antique, grottes, passerelles et chaumières rustiques. Nature cultivée d'un peintre jardinier, où veduta associe exactitude topographique et pittoresque de la scène de genre, et capriccio juxtapose nature et éléments d'architecture réels ou inventés pour recomposer un paysage illusoire à l'apparence du réel.

Réinvention d'un monde mêlant réalité et fiction, passé, présent et futur imaginé. Vision préromantique d'un artiste du XVIIIe siècle, dont l'oeuvre devient l'expression d une sensibilité personnelle devant la nature, les créations humaines et l'écoulement du temps. Connu pour sa collection incomparable de dessins d'Hubert Robert offerte par l'amateur d'art Julien-Victor Veyrenc en 1836, le musée de Valence, aujourd'hui rénové et réinventé, s'est attaché depuis plus d'une vingtaine d'années à étoffer ce fonds par l'acquisition de toiles significatives de l'artiste.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus