Catalogue d'exposition

Expositions en cours

1520 Le Camp du Drap d'Or, la rencontre d'Henri VIII et de François Ier - Catalogue d'exposition Agrandir l'image

1520 Le Camp du Drap d'Or, la rencontre d'Henri VIII et de François Ier - Catalogue d'exposition

Le Camp du drap d’or est un moment singulier dans l’histoire européenne. Moment éphémère de réconciliation franco-anglaise qui ne changea pas le cours des relations entre les deux royaumes, c’est aussi un moment d’extraordinaire déploiement de luxe et de richesse, dont la profusion inégalée marqua durablement l’imaginaire des peuples.

Expédié sous 3 à 6 jours

14,22 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)


Artiste-Genre - Art du 16e siècle
Editeur(s) - Somogy
Format - Ouvrage broché
Nb. de pages - 96
Langue - Français / Anglais
Référence LIV_9782757206089
Artiste-Genre Art du 16e siècle
Auteur(s) Charles Giry Deloison, Sophie-Anne Leterrier
Editeur(s) Somogy
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 96
Langue Français / Anglais
Dimensions 290 x 210
Technique(s) 100 illustrations
Date parution 19/08/2012
Epoque 16e siècle
Poids 0.500
Musée Château d'Hardelot

Catalogue de l'exposition "1520 Le Camp du Drap d'Or" présentée au Centre Culturel de l'entente cordiale, Château d'Hardelot (7 juillet - 21 octobre 2012).

« Plusieurs y porterent leurs moulins, leurs forests et leurs prez sur leurs espaules. » Mémoires de Martin et Guillaume du Bellay (1re éd. 1569). L’entrevue de François Ier et d’Henri VIII d’Angleterre entre Guînes et Ardres, du 7 au 24 juin 1520, est d’abord une fête, celle de la jeunesse, celle de l’idéal chevaleresque, celle des plaisirs des sens, celle de l’insouciance.

Richement illustré, l’ouvrage invite le lecteur à entrer dans ce monde d’illusions politiques et de rivalités culturelles, où se lisent les influences italiennes et où pointent les premières traces de la Renaissance française. Il lui permet de saisir le contexte européen dans lequel est née l’idée de cette rencontre inédite, de vivre les festins, joutes et mascarades du Camp, de suivre les aléas de cette paix impossible. Enfin, il lui fait découvrir un 19e siècle féru d’histoire qui revisite sur scène, comme dans les livres d’histoire, cette somptueuse « extravagance ».