Lettre d'information

Catalogue d'exposition

Catalogue d'exposition Degas et les danseuses Agrandir l'image

Catalogue d'exposition Degas et les danseuses

Edgar Degas (1834-1917) - Editions Flammarion - Ouvrage broché - 192 pages - Textes en Français

"Degas lui-même disait avoir pris le ballet comme prétexte pour capter le mouvement", explique Richard Kendall, commissaire de l'exposition de la Royal Academy of Art. L'exposition présente 85 toiles, sculptures, pastels, dessins et photographies de Degas et sont mis en regard avec les travaux de ses contemporains.

Produit indisponible

43,60 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Ajouter à mes favoris

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Noter / écrire un commentaire
Référence LIV_9782081266674
Artiste-Genre Edgar Degas (1834-1917)
Editeur(s) Flammarion
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 192
Langue Français
Dimensions 280 x 240
Date parution 14/09/2011
Poids 1.688

Catalogue de l'exposition "Degas et les danseuses, l'image en mouvement" présentée au Royal Academy of Arts, Londres (17 septembre - 11 décembre 2011).

La danse est un sujet qui marquera longtemps la carrière d'Edgar Degas (1834-1917) et sa renommée. Il a su, comme aucun autre artiste, saisir en peinture, en sculpture, sur papier, les jeunes danseuses, à leur préparation, à la barre et lors de leur performance, avec une incroyable justesse et une saisissante sensation d'immédiateté.

Magnifiquement illustré par des pastels, esquisses, dessins préparatoires, croquis, gravures, peintures, sculptures, photographies de l'artiste, autant que de tableaux de ses contemporains, ce catalogue d'exposition retrace l'évolution de l'imagerie du ballet et de la danse au sein de l'oeuvre de Degas.

Deux spécialistes de renom examinent l'approche innovante de Degas lorsqu'il s'approprie ce sujet, lui donnant d'abord une traduction documentaire dans ses oeuvres du début des années 1870 pour parvenir plus tard à leur style sensuel et expressif.

L'analyse des progrès de la photographie, simultanément aux premiers balbutiements du cinéma naissant, permet aussi d'éclairer d'un jour neuf l'attention portée par Degas à l'étude du mouvement de ses personnages.