Exhibition catalogue (French)

Home

    Catalogue d'exposition Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : l'hommage à Delacroix View larger

    Catalogue d'exposition Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : l'hommage à Delacroix

    L’exposition du musée Delacroix retrace l’aventure de la peinture de Fantin-Latour " Hommage à Delacroix", sa conception, les variantes, les élus et les exclus parmi les figurants.

    28,40 €

    Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France


    Publisher - Le Passage
    Format - Ouvrage broché
    Number of pages - 166
    Language - Français
    Model LIV_9782847421774
    Artist Henri Fantin-Latour (1836-1904)
    Publisher Le Passage
    Format Ouvrage broché
    Number of pages 166
    Language Français
    Dimensions 250 x 200
    Technique(s) 104 illustrations
    Published 05/01/2012
    Weight 0.690

    Catalogue de l'exposition "Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : L'hommage à Delacroix" présentée au musée Delacroix , Paris (7 décembre 2011 - 19 mars 2012).

    1863, année du scandale du Déjeuner sur l'herbe de Manet au Salon des Refusés, est aussi celle de la mort d'Eugène Delacroix dans son appartement de la place de Fürstenberg.Choqué par la tiédeur des hommages officiels rendus à l'artiste lors de sa disparition, Fantin-Latour se lança dans la réalisation de son fameux Hommage à Delacroix pour le Salon suivant : toile-manifeste qui rassemblait une nouvelle génération d'artistes novateurs, et de critiques comme Baudelaire et Champfleury, autour de l'austère effigie du maître disparu.

    Manet, Whistler, Legros, Bracquemond et les autres n'étaient pourtant pas des disciples fidèles, mais en se plaçant sous son égide, ils revendiquaient une même liberté artistique face aux conventions. 
    Ce catalogue retrace l'aventure de cette grande toile, sa conception, les variantes, les élus et les exclus.


    L'ouvrage relate une fraternité artistique à travers les oeuvres croisées des artistes en présence et celles qui les rattachent à l'héritage de Delacroix. Au-delà, il évoque la question des portraits de groupes d'artistes et des vues d'atelier comme lieu de sociabilité, à commencer par celui de Frédéric Bazille situé dans l'immeuble mitoyen. Enfin, il se conclut sur l'hommage officiel confié au sculpteur Dalou, et sur celui, décidément hors norme, de Paul Cézanne, éclatante reconnaissance de la place de Delacroix comme porte-drapeau de la modernité.

     

    > See exhibition details on ArtActu.com