Art History

Home

    Jean-Baptiste Corot, souvenirs de Mortefontaine View larger

    Jean-Baptiste Corot, souvenirs de Mortefontaine

    En 1864, Jean-Baptiste-Camille Corot (1796-1875) expose au Salon un paysage recomposé d'après des études et esquisses réalisées quelques années auparavant dans le parc de Mortefontaine. Un sous-bois au bord de l'étang, la présence évidente de l'eau et du ciel, une pénombre calculée de matinée fraîche et de soirée brumeuse constituent les éléments de ce paysage.

    9,70 €

    Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France


    Format - Ouvrage broché
    Number of pages - 56
    Language - Français
    Model LIV_9782757203699
    Artist Jean-Baptiste Corot (1796-1875)
    Publisher Musée du Louvre / Somogy
    Format Ouvrage broché
    Number of pages 56
    Language Français
    Dimensions 210 x 140
    Technique(s) 38 illustrations
    Published 13/08/2010
    Weight 0.160

    Le sujet du tableau, celui de la cueillette, est un thème récurrent dans l'oeuvre de Corot, et, par sa simplicité même, permet au peintre de se concentrer sur des recherches plastiques et esthétiques pures, d'exprimer une sensibilité, d'entraîner le spectateur dans un monde de poésie, de rêverie nostalgique, dans un univers quasi musical.

    Corot demeure - sans rival possible en dehors, peut-être, des impressionnistes - le paysagiste du XIXe siècle dont l'oeuvre a connu le plus grand rayonnement dans le monde. Admiré de son vivant par les collectionneurs français ou anglais, qui appréciaient la poésie et le sens de l'harmonie de ses paysages savamment construits, il a conquis, à la fin du XIXe siècle, le public américain, puis japonais.

    Les artistes des années 1860 à 1880 ont, quant à eux, retenu sa sensibilité et sa technique visionnaires, qui devaient marquer définitivement l'art du paysage. Etudier Souvenir de Mortefontaine et explorer la genèse de ce tableau éclaire non seulement l'oeuvre entier de Corot, mais aussi, plus généralement, le rôle de la représentation de la nature dans l'évolution de la peinture du XIXe siècle et dans les innovations du XXe.

    Souvenir de Mortefontaine est un des premiers tableaux acquis par l'État directement à Corot en 1864. L'oeuvre fut achetée sur la liste civile de Napoléon III et, après être demeurée quelque temps à Fontainebleau, elle entra au musée du Louvre en 1889.